vendredi 19 novembre 2010

Je ne me chamaille pas, j’explique, je ne me défends pas, je défends.

Je suis l’amant caché de Slim ben Hassen,  mon père est jaloux de  Nejib Chebbi c’est pourquoi je l’ai critiqué ainsi que Byrsa lors de la conférence du 07/11/2010 (la vidéo sera disponible ce weekend selon Byrsa).

Quand j’ai critiqué Sofiene Chourabi c’était parce qu’il m’a volé un pc portable, et quand j’ai critiqué le PDP en face de Mr Ahmed Farhat c’était pour reconquérir le cœur de ma secrétaire, qui croit que moi et lui avons eu une aventure ensemble. 

Oui, toute critique de ma part est motivée par une raison personnelle, pour récupérer mon amant, ma femme, ou apaiser la jalousie de mon père.

Je suis aussi « 9awed », le RCD et la police ont payé mon voyage en Belgique , ont donné a mon père une villa au bord de la mer et me permettent de faire le tour du monde (si si, regardez mes photos sur FB) pour faire des « conférences ».

Je viole le secret des discussions privées et je publie des échanges de mails sans permission.

Prochainement je serais PD ou Pédophile, peut être les deux, ou que je prendrais les filles nues en photo et je les ferais chanter.

Toutes ces « vérités», ne sont pas écrites à « El Hadath » ou « Kol ness », pas du tout, mais sur un blog, un compte twitter, d’un  « défenseur des droits de l’homme » .

Plusieurs amis m’ont contacté, pour me dire de ne pas se rabaisser à un niveau « mouch mte3i ». Ces amis ont tort de me le demander, car comme ils doivent savoir :  je n’insulte jamais, je ne prends jamais rien à titre personnel. Et surtout, je ne me chamaille pas: je dénonce et j’explique.

Ma toute petite expérience « fi cha2n el 3am » m’a donné plusieurs réponses à des question que je ne m’étais jamais posé. J’ai compris pourquoi j’avais tellement peur, pourquoi il n’ya pas eu de Sayeb Sala7 avant;  j’ai compris que le milieu de militantisme est plein de parasites, de menteurs, de gens qui utilisent les causes, de gens qui n’acceptent pas d’être critiqués.

Riche de ce constat, et pour que Nhar 3la 3ammar soit la graine qui donnera d’autres Nharat et non la fleur, car même la plus belle fleur du monde finira par faner un jour, j’ai décidé de parler, et surtout de tout dire.

Des amis et d’autres, ont eu peur pour la cause, m’ont dit que 3ammar se marre suite a mes déclarations et les réactions qui ont suivi. 
Moi je pense que 3ammar commence à avoir vraiment peur. Car si les parasites, les malades d’ego, les menteurs, s’éclipsent, qu’il ne reste que des gens honnêtes, dévoués à la cause et non au « MOI », capables de s’autocritiquer, de reconnaitre leurs erreurs, de se corriger, ses jours seront comptés.

Mais, les commentaires alors, pourquoi personne ne le voit de cet œil ?

Quand je lis le commentaire de Mme Saidane, je cite : « ce qui me désole le plus, c'est que personnellement j'ai participé à ça, j'ai pris des risques en m'exposant sous mon vrai nom, et tout ça finalement pour lire des choses aussi petites et mesquines... » je suis persuadé  que c’est de mon devoir de tout dire, de tout dénoncer, pour que la prochaine fois, les gens honnêtes et courageux qui s’engagent dans une action, le font pour la cause, ne se laissent pas manipuler et ne le font pas pour servir des egos ou donner un ticket à telle ou telle personne pour passer a El Jazeera
.
Donc NON, je ne me chamaille pas, je n’insulte personne, je n’essaye d’embobiner personne avec des discours qui ne veulent rien dire et qui n’expliquent rien. Je ne fais que rapporter des faits que je peux PROUVER !

Donc NON, je ne me laisse pas manipuler et rabaisser au niveau des insultes, mais je continuerai à dire haut et fort ce que je pense.

Je sais que je suis malicieux, pire, que j’ai la plus terrible et la plus efficaces des malices, la plus redoutable : l’honnêteté.

Je ne m’acharne pas sur Mlle Ben Mheni, je ne m’acharne sur personne. Qui suis-je ? après tout ce qu’elle a fait CONCRETEMENT et REELLEMENT (rien), après toutes ses nuits passées en arrestation et les prix forts qu’elle a payé, après qu’elle a introduit le Blogging en Tunisie (http://4.bp.blogspot.com/_-jKsb1fFB-Q/TNRxK1dAQeI/AAAAAAAAB9I/lF2kECWsFrg/s1600/lina002.jpg et non Neila Charchour Hchicha, elle a payé elle.. ) ?

Ce que je fais viens d’une conviction profonde et personnelle, et si Byrsa, Nejib Chebbi, Ahmed Farhat, Sofiene Chourabi n’ont rien vu de personnel dans ce que j’ai dit, ce que j’ai pensé, et l’ont accepté comme un simple avis, une vision des choses ( ca vaut ce que ca vaut, ca c’est une autre histoire) je ne vais pas me taire, ni zapper le « cas » Mlle Ben Mheni, ou faire de ce cas une finalité.

J’ai très bien lu la réponse de Mlle Ben Mheni, d’ailleurs je vous invite tous à la lire, elle est sur ce lien (qu’elle a déjà modifié , le texte original se trouve sur mon profil FB) : (http://atunisiangirl.blogspot.com/2010/11/un-clash-simpose-hors-sujet.html ) 
Je ne ferai pas de commentaires; je pense que tout commentaire sera superflu.

 Je continuerai à dire ce que je pense  (et rien que ce que je suis en mesure d’assumer et de prouver ), je continuerai à être « professionnel », je continuerai à ne pas me rabaisser au niveau mte3 7arzet 7amem (je parle du langage et des coups bas, ca reste un métier tout a fait respectable, elles gagnent leur vie en travaillant , et ne font pas le tour du monde grâce aux causes des autres).

Je continuerai à dénoncer les supercheries de Mlle ben Mheni, je continuerai à dire ce que je pense haut et fort, les gens honnêtes apprécieront (la valeur de ce que je pense mise a part) les autres, feront leur cinéma, diront que c’est personnel, qu’ils sont persécutés, trouveront des histoires, diront que la police me paye pour « abattre » une « star du Nidhal ».

La première supercherie (parmi d’autres, je ne vais pas tout citer, quelques exemples suffisent) et celle du comité des blogueurs, qui selon Mlle est nécessaire vu l’arrestation de Fatma Arabica et le fait qu’on ait empêché Mlle Ben Mheni de quitter le territoire (oui, ce sont deux incidents de même grandeur, l’arrestation 6 jours d’un blogueur, et le fait que Mlle ne peux pas fournir le numéro de la carte bleu avec laquelle son billet « a été acheté »).

 En passant à la Télé, Mlle Ben Mheni dit que l’association est bien créé,  quand elle publie sur son blog (qu’elle a pris soin de modifier  voir ma note FB http://www.facebook.com/notes/yassine-ayari/kl-ana-bma-fyh-yndh-ou-enfin-le-vrai-visage-le-vrai-niveau-intellectuel-et-autre/498411363409 avec des imprime écrans a comparer avec le texte actuel ) que le comite est légal (ici http://3.bp.blogspot.com/_-jKsb1fFB-Q/TOU95tPPxVI/AAAAAAAAB_I/XpyUipE_Wa8/s1600/4.jpg ) un jeune et naïf blogueur se pointera lorsque cette association légale organisera une .. Disons réunion.

Voici la loi qui régit les associations en Tunisie (ici http://www.tunisieassociations.org.tn/tn/loi_ass_1.pdf ) et comme vous pouvez voir dans l’article 4, il faut la publication dans le journal officiel pour que l’association soit légale, j’ai cherché pour vous sur les 6 derniers mois dans le journal officiel (ici dernière mise a jour le 18/10 http://www.cnudst.rnrt.tn/wwwisis/jort.06/form.htm ) et cette association n’existe pas ! Que du Bluff ! Oue du Bluff en direct sur une chaine vu par des millions de tunisiens, juste pour passer pour Le Messih qui sauvera le blogosphère tunisien ! et bâtir une image.

Donc quand cette éventuelle réunion sera démantelée par la police et  ce naïf blogueur sera traduit en justice, aucun problème, Mlle Lina passera à Al Jazeera et dira du bien de lui ! Oui elle, elle ne sera pas arrêtée, elle est intouchable (et c’est le mot qu’elle a utilisé) . Ce jeune blogueur naïf pourra être Slim Soussia le jeune de 16 ans qui a envoyé sa lettre, Madame Saidane qui a un fils et qui a envoyé sa lette, Ons Messadi, Hana Trabelsi, Helmi Aloui, ou n’importe qui des jeunes pleins de bonnes intentions et qui sont eux, hélas, comme vous et moi « touchables ».

Ah, j’ai oublié, moi je suis celui qui fait chier avec ce qui est légal et ce qui ne l’est pas , mais c’est le destin des gens « touchables »...

Donc un jeune bloggeur naïf ira en prison, Mlle passera a la télé, mettra un statut FB, ira faire des conférences a Kualalampur pour expliquer son cas, et hop, à la prochaine « cause ».

Une autre supercherie (la dernière promis, après celui qui veux la suivre, j’aurais la conscience tranquille envers lui) : quand Mlle Ben Mheni  est passée a la Télé pour parler du Flash mob (https://www.facebook.com/video/video.php?v=1432022633495 ), quelle vidéo ont a vu sur les écrans ? celle-ci : (https://www.facebook.com/video/video.php?v=1423029168664 )qui n’a rien à voir avec la censure ,qui date de 2008.

Et la crédibilité alors, et la cause ? Quelle crédibilité ? Quelle cause ? L’important est de passer à la télé, et de maintenir le « Mythe » de Mlle Ben Mheni.

Je ne parlerai pas du blogueur qu’on veut soutenir, et pour cela on met sa photo, non pas celle du bloggeur, mais celle de la personne AVEC le blogueur (2 oiseaux avec le même cailloux ici : http://atunisiangirl.blogspot.com/2010/11/la-journaliste-et-blogueuse-asmaa-al.html ) ni de la photo de Mlle Ben Mheni avec le T-shirt Sayeb Sala7 qui a fait le tour du net,  non pas celle de l’équipe, mais d’elle seule, elle qui ne s’y joint et a signé qu’après que la première vidéo a fait le Buzz, ah elle voulait le faire, oui, moi aussi je voulais être un fauteuil…

Je ne reviendrais plus au cas de Mlle ben Mheni, et si je me suis donné le temps et l’énergie de le faire tout au long des épisodes des dessous des cartes (je peux prouver chacun de mes propos) ou dans ce billet (j’aime bien le mot), c’est  parce que je pense que Slim, Mme Saidane, Hana, Ons, Helmi, les autres qui ont envoyé leur lettres, les autres qui sont descendus dans la rue avec des t-shirts blancs, les autres qui ont soutenu nhar 3la 3ammar qui ont rêvé, le méritent bien. Que tous les autres qui, voudront agir un jour, pour leur citoyenneté, ne commettent pas les mêmes erreurs que moi, ne risquent pas leurs culs pour l’ego de certaines personnes, mais pour la cause.   

Et le jour ou « al asnem tetkasser », 3ammar se trouvera face à des gens honnêtes et sincères qui s’en foutent de passer à la télé, qui ont même refusé des interview avec des journaux et télés internationales (j’en connais au moins 2).
ce jour la, il tremblera, il tombera.


site web de ouns messaadi : https://ouns-messaadi.com