mardi 21 juin 2011

Ce soir, j'ai su comment mon père est mort..

Si vous, vous avez oublié, pour vous ce n'était qu'un fait divers ou une occasion pour une enchere politique, moi il était mon père. Si pour vous chaque jour qui passe vous oubliez encore un peu, moi chaque jour je réalise encore plus.






Aujourd'hui, j'ai su et eu la confirmation comment est mort mon pere, comment il a preferé mourir pour défendre des civils et ne pas attendre les renforts, comment il ne s'est pas caché derrière les lignes et est parti seul, oui seul, devant les regards de ses subordonnés qu'il a preferé ne pas exposer et les civils qu'il a protégé. Seul sous les balles de deux "terroristes" super entrainés, super équipés, pour récupérer le corps de Walid Hajji Allah yar7mou, comment il a préféré mourrir que de tuer le deuxieme "terroriste" (il a mis le premier hors état de nuire)  Oui, il était à 3 metres du deuxième "terroriste" et au lieu de lui mettre une balle dans la tête quand il le pouvait, il lui a donné un avertissement, un dernier, toujours seul, pendant que les autres regardaient , les autres aux quels il a interdit d'approcher pour les protéger. Le "terroriste" à fait semblant de se rendre et a profité de la volonté de Taher Ayari d'éviter de verser du sang tunisien, même le sang d'un criminel, pour lui tirer une balle.


Une balle qui l'a traversé, traversé le foie, les intestins du Colonel.
Oui, aujourd'hui j'ai su.
Oui, aujourd'hui je peux commencer mon deuil.
Oui, aujourd'hui en Europe, j'ai vu un expert balistique qui m'a couté une fortune, pour me confirmer que la balle n'était pas de dos.
Oui, je l'ai su suite à ma propre enquête, l’enquête de la famille, car le ministere de la defense n'a pas jugé utile de nous le dire.
Oui, aujourd'hui je réalise que j'ai pas beaucoup de souvenirs avec mon père, il etait souvent absent, il était souvent sur les frontieres, en caserne, sous le drapeau
Oui, aujourd'hui je culpabilise, je commence a regretter, que je l'ai pas mieux connu, que j'etais souvent absent, quand lui pouvait être la, fait assez rare.
Vous savez a quoi ressemble la vie d'un fils de militaire? que chaque année ou deux, une nouvelle ville? que le Aid, le jour de l'an, l’anniversaire, votre père ne soit pas la ?


Mon père a passé 37 ans six mois et 16 jours sous le drapeau, sans se plaindre.


Pendant la révolution, il y'avait une manif, les manifestants voulaient bruler la municipalité, qui était sous sa protection, il avait ordre stricte et clair de ne pas se retirer et de la protéger quelque soit le prix, contre l'ordre, l'obligation, il a pris la magnéto, et a parlé aux manifestants :" cette municipalité est a vous, vous voulez la bruler? faites le, je me retire, mais si demain vous avez besoin d'un acte de naissance, sachez qu'il vous faudra faire 30KM a dos de mule pour descendre a Siliana le chercher" Et il s'est retiré - contre les ordres- et ces mots ont preservé la municipalité ,  elle n'a pas été brûlée.






Quand j'avais 20 ans, j'ai brûlé un feu, mon permis a été retiré, j'ai demandé a mon père, de me le ramener, oui un vulgaire permis, il m'a répondu :" weli bouh mouch colonel, ech ya3mel"? je suis passé devant un tribunal, et mon permis a été retiré pendant 2 mois, et j'ai plus brulé un feu rouge depuis.
Quand j'avais 21 ans, j'ai eu une discussion avec mon pere, je fumais pas devant lui jusqu'a sa mort, mais cette fois, l'unique fois, on a fumé deux cigarettes ensemble,  moi je pleurait, aux sanglots, lui, le dure, l'homme militaire, celui qui fasait peur, pleurait aussi, aux sanglots..


Oui, ce billet ne suis pas un ordre chronologique, ne veut rien dire, je ne fais qu'écrire.


Oui, je culpabilise, je culpabilise parce que j'ai pas su ou pu montrer mon amour a mon père, je faisait en sorte de le faire chier, de le contredire , d'argumenter pendant des heures juste pour le faire chier, et quand j'en faisait trop, vraiment trop trop, il me disait Allah yar7mou :" c'est de ma faute, quand t'étais a l'age ou les parents disaient a leurs enfants, "saker fomek", moi je te disais, parle, exprime toi, dis le.."


Je me rappelle des tres longues promenades quand j'avais 5 ou 6 ans a l’académie militaire de Fondek Jdid, ou il m'apprenait la marque de chaque voiture qui passait, et les longues heures pendant lesquelles je lui demandait le noms des animaux dans le dictionnaire , je me lasait pas de demander, il ne se lassait pas de répondre..


Je me rappelle de toutes ces problèmes.. car j'étais un enfant, un ados un jeune adulte a problèmes ...  Et qu'il a supporté...


Oui, je me rappelle de ces pros des lois militaires, qui connaissent l'armée tunisienne, les stratégies, qui connaissent tout, qui nous ont torturé, nous, la famille, avec ces histoires, avec leurs théories sur l’exécution de mon père, sa mort programmée, qui n'ont pas respecté une famille, un père, un homme qui s'est sacrifié pour protéger des civils, (des civils qui sont sorti faire face aux "terroristes" avec des pelles pensant qu'ils étaient comme les autres), qui ont fait des articles, des videos, et ont utilisé sa mort, sa vie, pour collecter quelques "j'aime" sur Facebook.


Oui, ces propos m'ont poussé à consulter un expert balistique, et son rapport, je viens de le voir y'a quelques minutes dans ma boite email.


Oui, mon père avait des problèmes avec Rchid Ammar, avec Ben Hssine, avec Abdlaziz Ben Dhya
Oui, l'armée, les généraux, la Tunisie étaient injustes envers Taher Ayari, dans sa vie, et dans sa mort.
Oui, l'armée, le gouvernement,  étaient très injustes envers Taher Ayari, un jour peut etre j'en parlerai, de toute cette humiliation que l'armée, le gouvernement, la Tunisie lui ont infligé.


Oui, mon père est au même grade que Farhat Hached, Mosbeh Jarbou3 et les autres, malgré lui, malgré moi, malgré tout le monde.


Oui, on  a essayé de tout prendre de mon père: la gloire de la mort, la gloire qu'il a payé par son sang, qu'on a essayé d'utiliser, même mort, politiquement, ou pour régler des comptes


Oui, les simples tunisiens, monsieur tout le monde, les gens que je trouve chaque fois autour de sa tombe, des gens que je ne connais pas, sans les caméras, sans se positionner en analystes politiques qui savent tout, en train de lire "fet7a", ces gens lui ont rendu cet hommage
.


Oui, même  à 30 ans, on se sent orphelins.
Oui, quand j'ai appris que mon père à été tué, j'ai senti que "thahri te9ssem".




Oui, rien ne remplacera mon père.
Oui, j'en veux a tout ceux qui ont un père.
Oui, pour l'état, mon père n'est pas un martyr de la révolution, il a juste eu un accident de travail.
Oui, ce soir j'ai mal, très mal, trop mal pour pouvoir le garder pour moi seul.
Oui, je sent l'inutilité de son sacrifice, quand je vois que ça n'a rien changé , que c'était inutile, que ça n'a servi qu'a installer une amertume, une tristesse, un mélange inexpliqué, bizarre, dans les coeurs, les yeux, d'une famille, pas plus.. On l'oublie, ce n'était qu'un fait divers après tout..
Oui, ce soir je pleure, à l’intérieur, je commence à realiser, je n'arrive même pas a libérer mes larmes.
Oui, mon père est mort une deuxième fois ce soir, il mourra chaque fois que je fermerais les yeux et je me souviens d'un bout de souvenir avec lui, et je réalise que les souvenirs j'en ai pas beaucoup.


Oui, mon père est mort, mais il sera mort chaque fois que je me rappellerai que ça n'a rien changé.
Oui, mon père est mort, mais il sera mort chaque fois que je me rappellerai que je suis orphelin, que mon dos est nu, et je me le rappelle avec chaque seconde qui passe.
Oui, aujourd'hui j'ai su comment mon père est mort, j’écoute la chanson Abou Yassine.






Oui, je sais comment mon père est mort.. mais je ne sais toujours pas qui l'a tué..
Mais ça, c'est une autre brûlure, une autre blessure, d'autres larmes..


Oui, ce soir, il est mort..  et comme chaque soir ce soir vous n'y pensez pas.. Ce soir, il est encore mort, et comme chaque soir, je ne penserais qu'a ça...


Bonne nuit papa.


منذ استشهاد الرّائد محمد البجاوي في معركة بنزرت اثر قصف جوّي في جويلية 1961, يعتبر الطّاهر العيّاري ثاني ضابط سامي يستشهد في تاريخ القوات المسلّحة والجيش الوطني و اعلاهم رتبة على الاطلاق و اّول ضابط سامي يستشهد في قتال مسلّح مباشر في تاريخ تونس

184 commentaires :

  1. Allah yarhmou wina3mou nchallah
    c'est quand on sent les choses s’éloigner au fait elles sont imprégnées en nous et nous touchent davantage

    RépondreSupprimer
  2. Allah yar7mou w yorz9ek essabr yessine!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis émue. Allah yarhmou.

    RépondreSupprimer
  4. May he rest in peace..Que dieu sois avec toi Yessine , et il faut que tu saches que Colonel Taher est notre père , tous , et que on l’oubliera jamais... il restera toujours..vivant..dans nos coeurs...

    RépondreSupprimer
  5. Allah yer7mou !!! je sais ce que veut dire le fait d'être orphelin Yassine , j'espère que tu arriveras à surmonter cela !!!

    RépondreSupprimer
  6. hedka bouk w bouna l kol allah yar7mou w yar7am jmi3 l moslmin !!!!

    RépondreSupprimer
  7. Pleure 5ouya, consomme ta peine. Je le fais chaque jour depuis.

    RépondreSupprimer
  8. allah yar7mou,,, ina allah houwa aldhi a3ta w ahwa aldhi a5adh
    inna lilah w ina lahou raj3oun

    RépondreSupprimer
  9. Il n'est pas mort, il est martyr

    RépondreSupprimer
  10. C'est pas à la légère que je le dis, et j'interviens jamais sur les blogs. Mais Yassine, comme je compatis à cette ignoble souffrance, cette douleur qui n'a pas même la politesse d'avoir un gout d'amertume, sourde, sans gout, irréelle. Je ne pleure pas du tout d'habitude mais là, je dois avouer que je t'ai lu et là, sans m'en rendre compte, j'ai pleuré à chaudes larmes, surtout que le deuil est un souvenir particulièrement vif, vu que j'ai perdu mon grand-père il y a un an jour pour jour quasiment aujourd'hui. Je suis certain que ton père doit être au plus haut d'entre les plus hauts des paradis et qu'il côtoie les Anges, Allah yar7mou ouey na3mou. Pour moi, il est désormais une légende, et je m'évertuerai toute ma vie, pour qu'il soit reconnu à sa juste valeur. Cela ne doit pas rester non-su. Dieu m'en est témoin. Je vous souhaite à toi et ta famille tout le courage et la patience du monde.

    RépondreSupprimer
  11. (وَلَا تَحْسَبَنَّ الَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتًا بَلْ أَحْيَاءٌ عِنْدَ رَبِّهِمْ يُرْزَقُونَ * فَرِحِينَ بِمَا آتَاهُمُ اللَّهُ مِنْ فَضْلِهِ وَيَسْتَبْشِرُونَ بِالَّذِينَ لَمْ يَلْحَقُوا بِهِمْ مِنْ خَلْفِهِمْ أَلَّا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ * يَسْتَبْشِرُونَ بِنِعْمَةٍ مِنَ اللَّهِ وَفَضْلٍ وَأَنَّ اللَّهَ لَا يُضِيعُ أَجْرَ الْمُؤْمِنِينَ )

    RépondreSupprimer
  12. franchement j'ai pas pu lire à cause du contraste qui fait mal aux yeux (noir et blanc) veuillez le changer svp

    RépondreSupprimer
  13. vraiment je suis déçu de sa mort :(( c'é mon 2 eme père si tu me l'accepte de le dire vraiment j'étais trop triste malgré je ne connai pas les soldats mais chahid Taher c'est exceptionnel , il est tjrs dans nos coeurs (Rabi yar7mo )
    j'ai bien aimé dans votre article ses mots :
    '' weli bouh mouch colonel, ech ya3mel"? je suis passé devant un tribunal, et mon permis a été retiré pendant 2 mois, et j'ai plus brulé un feu rouge depuis.
    Quand j'avais 21 ans, j'ai eu une discussion avec mon pere, je fumais pas devant lui
    j'espère que tes amis ya5dho minèk les valeurs de ton père c'est un trésor ...SVP fait passer tes bons qualités a tes amis

    RépondreSupprimer
  14. Allah yara7mou winchallah mathweh il Jenna. illi 5alla rajil wrah ma metich. Sois fort cher frere, fier de ton pere et surtout fier de toi meme

    RépondreSupprimer
  15. j'espère que le temps guérira tes blessures et saches qu'on est nombreux à considérer ton père comme un Héros national.

    allah yarhmek si Tahar

    RépondreSupprimer
  16. الله يرحموا و ينعموا و يسكنوا فراديس جنانو
    votre père est martyre d'une cause juste

    RépondreSupprimer
  17. Bravo Yassine à ton courage j'aime beaucoup ce que tu écrit sa me fait les larmes aux yeux quoi qu'il soit ton père n'est pas mort parce qu'il est un martyr et dieux nous dit " وَمَا أَصَابَكُمْ يَوْمَ الْتَقَى الْجَمْعَانِ فَبِإِذْنِ اللَّهِ وَلِيَعْلَمَ الْمُؤْمِنِينَ (166) وَلِيَعْلَمَ الَّذِينَ نَافَقُوا وَقِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا قَاتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَوِ ادْفَعُوا قَالُوا لَوْ نَعْلَمُ قِتَالًا لَاتَّبَعْنَاكُمْ هُمْ لِلْكُفْرِ يَوْمَئِذٍ أَقْرَبُ مِنْهُمْ لِلْإِيمَانِ يَقُولُونَ بِأَفْواهِهِمْ مَا لَيْسَ فِي قُلُوبِهِمْ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا يَكْتُمُونَ (167) الَّذِينَ قَالُوا لِإِخْوَانِهِمْ وَقَعَدُوا لَوْ أَطَاعُونَا مَا قُتِلُوا قُلْ فَادْرَءُوا عَنْ أَنْفُسِكُمُ الْمَوْتَ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ (168) وَلَا تَحْسَبَنَّ الَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتًا بَلْ أَحْيَاءٌ عِنْدَ رَبِّهِمْ يُرْزَقُونَ (169) فَرِحِينَ بِمَا آَتَاهُمُ اللَّهُ مِنْ فَضْلِهِ وَيَسْتَبْشِرُونَ بِالَّذِينَ لَمْ يَلْحَقُوا بِهِمْ مِنْ خَلْفِهِمْ أَلَّا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ (170) يَسْتَبْشِرُونَ بِنِعْمَةٍ مِنَ اللَّهِ وَفَضْلٍ وَأَنَّ اللَّهَ لَا يُضِيعُ أَجْرَ الْمُؤْمِنِينَ (171) الَّذِينَ اسْتَجَابُوا لِلَّهِ وَالرَّسُولِ مِنْ بَعْدِ مَا أَصَابَهُمُ الْقَرْحُ لِلَّذِينَ أَحْسَنُوا مِنْهُمْ وَاتَّقَوْا أَجْرٌ عَظِيمٌ (172) الَّذِينَ قَالَ لَهُمُ النَّاسُ إِنَّ النَّاسَ قَدْ جَمَعُوا لَكُمْ فَاخْشَوْهُمْ فَزَادَهُمْ إِيمَانًا وَقَالُوا حَسْبُنَا اللَّهُ وَنِعْمَ الْوَكِيلُ (173)" moi je suis fière pour ton père ce qu'il a fait c'est un honneur et il est martyr malgré tout le monde , bon on ne peut pas vraiment oublier un homme pareil , je compte sur toi Yassine pour que tu sois comme ton père et tu l'es déjà bon courage " ما يززي المخلوق كان الخالق "

    RépondreSupprimer
  18. البركة فيك !
    الطاهر العياري ما ماتش. إلي غدر هو إلي باش يموت وباش ينساه التاريخ.

    RépondreSupprimer
  19. Allah yarhmou w nchallah mathweh eljanna...

    RépondreSupprimer
  20. allah yarhmou w ysabarkom ton père est un héros, un martyre, il sera toujours là présent dans la mémoire de ces gens qui a sauvé , un combattant ne meurt jamais

    RépondreSupprimer
  21. Ton article m'a fait pleurer.. Et même si je ne peux prétendre que je comprends ta situation, je partage quand même ta douleur..

    Encore une fois Yassine Rabi yar7mou w ya3tih el janna.. et j'espere que la pensée que ton père repose enfin en paix vous aidera mieux, toi et ta famille, dans ces moments difficiles..

    RépondreSupprimer
  22. Yassine! ton père était un vrai héros, il a eu l'occasion de le prouver et il est parti martyr, te laissant beaucoup d'amertume mais aussi une fierté éternelle, ne dit pas que c’était pour rien, tu sais pourquoi?
    Y en a d'autres, que l'armée tunisienne, et gratuitement, a fait d'eux des morts-vivants ! des terroristes, des mafieux , des malades mentaux...etc, rien que pour sauver la mégalomanie du général X ou la vanité de Monsieur Y...
    Malheureusement, l'armée malgré tout ce qu'elle a gardé d'estimations des tunisiens, et malgré la fierté avec laquelle ils en y aperçoivent, elle a été une source de souffrance pour beaucoup d'entre eux ! et il n'y a pas de surprise dans tout cela, car avant tout, l'armée n'était qu'un moyen de répression comme les autres, voir même le moins coûteux, le plus avantageux et le plus obéissant et qui ne râle jamais !
    Tu disais que le départ du Colonel Ayari t'a laissé le dos nu "9samlek dhahrek", ça m'a rappelé un mot que mon père m'avait dit , quand l'armée m'a enterré vivant en 2001,après douze ans de ma jeunesse donnés sans retour, il m'avait dit "kasrouli jne7i elli ntir bih", mon père qui a aussi servi notre pays et qui n'a rien demandé en retour, mais qui a payé pour ça, un fils "mort-vivant" , c'est le terme que j'utilise pour nommer un "exilé" ! oui je suis un mort-vivant depuis 10 ans, je n'ai même pas eu la chance d'assister à l'enterrement de mon père le 30 décembre 2006, il était un jour de Aid Kbir, et j’étais à l'exile, je le pleurais comme un enfant perdu dans la rue, et les gens croyaient que je pleurais Saddam Hussein qui a été exécuté le jour même !! son fils aîné, je n'avais ni passeport, ni l'autorisation de rentrer au pays pour enterrer mon père (de toute façon je ne les ai toujours pas). Un père digne d'avoir son fils aîné présent parmi les porteur de son cercueil, Tu vois pourquoi t'a plus de chance que d'autres???
    Pense à ce qu'il aurait aimé que tu sois, tu vas comprendre qu'il a toujours aimé que tu sois toi même, le têtu qui le contre-dit et qui fait ce qu'il lui semble une cause juste .

    RépondreSupprimer
  23. Je suis triste. Je suis triste de ne pas avoir connu ton père.

    Allah yar7mou

    RépondreSupprimer
  24. Je suis heureuse pour toi d'avoir su comment ton papa cheri est mort, allah yar7mou wina3mou.. wisabbrek.. c'est terrible! je n'aimerais pas être à ta place, MAIS je te felicite d'etre le fils d'un HERO.. allah yar7am jmi3 el mo2minine... aaaamine! c'est tres touchant ce que tu as écrit! Bon courage et bonne continuation, Esma.

    RépondreSupprimer
  25. ALLAH YARHMOU, LA MORT D'UN ETRE CHER RENFORCE LES LIENS D'UNE FAMILLE. TON PERE EST UN ETRE CHER A LA TUNISIE...N'CHALLAH LA MEMOIRE DE SA MORT CONTRIBUE A CE QUE LA TUNISIE DEVIENNE UNE GRANDE FAMILLE POUR DE VRAI. SACHE QUE TU N'ES PAS SEUL. YASSINE

    RépondreSupprimer
  26. الله يرحمو ويكتبو من الشهداء، بوك مات في سبيل الوطن، واجروا عند ربي حتى لو كان الحكومة أو الشعب مش حاس بقيمة تضحيته. ربي لا يضيع أجر المحسنين. يكفيك فخرا أن بوك مات شهيد، لهذا واصل في نفس الطريق ألي اختاروا وعيش لبلادك ونشالله ربي يثبتك ويثبتنا أجمعين.

    RépondreSupprimer
  27. Allah yarhmou we na3mou; Yassine 3yech 5ouya 7ott rabbi fi balek et inchallah le sang des martyres mey yemchich fel houa

    Rabbi sob7anoou yomhel wela yohmell:)

    RépondreSupprimer
  28. allah yarihmou wa ina3mou ; rajil wa jéb irjél ....rabi yésabarkom wa yaj3al mathwéh il janna...houwa chahid 3anid rabi..rahi achahéda rabi ma ya3tihéch lilli yéji

    RépondreSupprimer
  29. JE RE-COMPATIS SINCEREMENT AVEC TOI ET AVEC TA FAMILLE EN CET INSTANT SOLENNELLEMENT DOULOUREUX ET GRAVE OU LA DECOUVERTE DES VRAIES CIRCONSTANCES DE LA MORT HEROÏQUE DE TON PERE RAVIVE,IL EST VRAI, LA BLESSURE QUI TARDAIT A SE CICATRISER...MAIS AUSSI, PAR UN EFFET DE CONTRASTE ET AU-DELA DES CALCULS POLITIQUES MESQUINS, SUBLIME DAVANTAGE SON IMAGE AUX YEUX DES SIENS...DE TOI, YASSINE, SON FILS AÎNE !!! JE SUIS SÛR, AU VU DES ELEMENTS QUE TU FOURNIS, QUE LE COLONEL T.AYARI AVAIT EU TOUT SIMPLEMENT LE REFLEXE D'UN HOMME D'HONNEUR DOUBLE D'UN BRAVE SOLDAT DEVANT COMBATTRE LE MAL, LA PERFIDIE CRAPULEUSE ET LA LÂCHETE D'ELEMENTS EGARES,INCULTES ET MANIPULES PAR D'OBSCURS DOCTRINAIRES SANGUINAIRES !!! EN TE LISANT, J'AI MAL MAIS T'ENVIE AUSSI, QUELQUE PART, D'AVOIR CE PERE DONT TU NE PEUX QUE T'ENORGUEILLIR POUR SES QUALITES D'HOMME D'HONNEUR ET DE DEVOIR, POUR SA RECTITUDE,POUR SA BRAVOURE ET SON SENS DU SACRIFICE AU NOM DE LA CAUSE SUPRÊME: LA CHERE PATRIE !!!
    TOUT EN MESURANT LA PORTEE DE TON CRI, JE VOUDRAIS T'INVITER A ECRIRE, ECRIRE...SACHANT QUE L'ECRITURE EST A LA FOIS LIBERATION ET EXORCISATION ...!!! JE T'AI LU ET RELU ( pour feu mon père, j'en suis l'enfant, mais suis aussi le père d'un enfant, mon fils ! DONC JE TE LISAIS ET TE RELISAIS ...ET ME PARVENAIT ALORS PLEIN LES OREILLES CETTE BELLE MAIS TRISTE MELODIE DE DANIEL GUICHARD: "MON VIEUX" !!! BIEN A TOI MON CHER, ET COURAGE !

    RépondreSupprimer
  30. Yassine,
    allah yar7amou ou i na3mou.
    Ton père a fait honneur à lui-même, à vous sa famille et à son pays. il restera dans l'histoire de ce pays.
    Il est toujours présents a travers toi, tes frères, et vos enfants.
    Il est certaiement très fier de vous.
    Allah i sabbarkom

    RépondreSupprimer
  31. J'ai senti ta douleur au plus profond de mon âme .allah yar7mou!maintenant que tu connais la vérité sur sa mort ,essaye de prier pour lui et imagine ce que lui aurait voulu pour toi :vivre .

    RépondreSupprimer
  32. Allah yarhmou wina3mou nchallah

    RépondreSupprimer
  33. allah yar7mou w isabbarkom...

    qu'est ce que tu entends par "je ne sais toujours pas qui l'a tué" ?

    RépondreSupprimer
  34. Allah yar7mou, Rajil et 5allaf rajil.. et t'as raison on est incapable de sentir ce que tu ressens, et t'as tout a fait raison d'être déçu et d'en vouloir a toute la Tunisie la mort de ton père car avec tous ce que nous faisons comme âneries c comme si on était pas du tout reconnaissant a ton père et que nous sommes entrain de le trahir inchallah isam7na inhar é5ir 9ouddam rabbi.. Allah isabbrik ya khouya...
    وَلَا تَحْسَبَنَّ الَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ أَمْوَاتًا بَلْ أَحْيَاءٌ عِنْدَ رَبِّهِمْ يُرْزَقُونَ * فَرِحِينَ بِمَا آتَاهُمُ اللَّهُ مِنْ فَضْلِهِ وَيَسْتَبْشِرُونَ بِالَّذِينَ لَمْ يَلْحَقُوا بِهِمْ مِنْ خَلْفِهِمْ أَلَّا خَوْفٌ عَلَيْهِمْ وَلَا هُمْ يَحْزَنُونَ * يَسْتَبْشِرُونَ بِنِعْمَةٍ مِنَ اللَّهِ وَفَضْلٍ وَأَنَّ اللَّهَ لَا يُضِيعُ أَجْرَ الْمُؤْمِنِينَ

    RépondreSupprimer
  35. Pour nous , c'est un martyr , et on s'en fout de ce qu'en pense l'Etat ou le gouvernement ou même l'armée. Allah yarhmou w ynaàmou .

    RépondreSupprimer
  36. Je ne peux que être ému face à ton article, je comprends totalement tes souffrances même si je ne suis pas dans ton cas.

    En tt cas, même si tu penses que la mort de ton père n'a pas apporté le résultat que tu as escompté, il a eu inchallah la récompense ultime, el janna. La récompense ultime vaut plus que toutes les récompenses de la terre. Rabbi essabrik toi et ta famille, pense à ton père qui aura certainement voulu que tu sois l'homme fort, un homme digne de son père et pense à ton fils qui devra voir en son père l'image de son grand père. Allahi yar7mou wa inna lilllah wa inna ilayhi raji3oun.

    RépondreSupprimer
  37. yassine,
    bravo pour ce récit. Je suis fille de militaire et comme toi j'ai du supporté les longues absences de mon père, et son caractère si dur mais tellement tendre à la fois ...et je me dis que ça aurait pu être mon père à la place du tiens...ton histoire et celle de ton papa est une leçon de vie... je profiterai de chaque instant passé avec mon papa.
    merci à toi.
    merci à ton papa.... de la haut il te regarde et il est fier de toi malgré vos divergences

    RépondreSupprimer
  38. 3an rabi 5ir Yassine!!! le dieu tout puissant l'a choisi lui , pas un des milliers qui l'entouraient dans cet instant, et de cette manière!!!!ça c'est un signe, ne garde que ça dans la tête... on mourra tous un jour, mais gloire a celui qui mourrait comme ton père.... Rabbi yara7mou, et grâce a tes réflexions, que je me précipitera vers mon père et lui embrassera la main...

    RépondreSupprimer
  39. le sacrifice de votre pére reste à jamais gravé dans la mémoire du peuple Tunisien ! vive la Révolution , Honneur aux martyres ! allah yar7mou .

    RépondreSupprimer
  40. Yassine, j'ai perdu mon père il y a deux ans, et je comprends tout ce que tu ressens. oui on se sent orphelin a 30 ans c'est vrai, les regrets aussi de ne pas avoir souvent dit je t'aime ....c'est tres dur, mais sois fort pour ta famille, pour ta mère surtout. courage. allah yar7mou wina3mou

    RépondreSupprimer
  41. alah yar7mou w ysabrek

    RépondreSupprimer
  42. Je ne dirais pas que je comprends ta peine car je ne le fais pas. Je ne dirais pas patience et sa va passer car ca ne passera jamais. Et je ne dirais pas qu'on oubliera jamais 3amm Taher car plusieurs feront.
    Seulement, Ton père est Martyr pour nous tous, pour notre patrie; ne l'Oublie jamais! Ca sera ton seul réconfort.

    RépondreSupprimer
  43. bonjour Yacine,
    on pleure pas un héros, on pleure pas quelqu'un que chaque tunisien éprouve pour lui de la gratitude et du respect!!!!
    on est tous et toutes fier de ton père!
    elli wlédd mé métich!!! et ton père a laissé un homme un vrai alors Courage Yacine!!

    RépondreSupprimer
  44. Mon père est militaire aussi et je comprends très bien ta douleur. J'ai toujours grandi comme toi je pense, en connaissant des enfants de militaire dont le père était mort en sautant en parachute qui ne s'était pas ouvert, ou dans un accident d'hélico... Très jeune j'ai compris aussi que je pouvais perdre le mien et un jour je lui en ai parlé il m'a dit : On est là pour la Tunisie, pour la protéger et on sait très bien qu'on peut mourir.
    Contrairement à ce qu'on aurait pu pensé cette phrase m'a rassurée et j'ai moi même compris qu'un jour je pourrais aussi mourir pour la Tunisie si il le fallait et la défendre.
    Nous sommes des enfants de militaires, on a parcouru le pays en long et en large, on a changé d'écoles, de collèges, de lycées... tant de fois. C'est ces changements de villes qui nous ont fait évoluer, grandir et aimer cette petite tunisie. Cette petite Tunisie pour laquelle ton père est mort et le mien est prêt à le faire.
    Nous pouvons être des orphelins mais nous aurons toujours la Tunisie comme terre et pour honorer la mémoire des pères morts nous la défendrons à notre tour. Toi tu le fais en utilisant des mots et en dénonçant. Ton père avait de quoi être fier. Il a réussi à te faire passer ces valeurs militaires qu'on ne retrouve nulle part ailleurs.
    Ton père vit encore dans chaque rues, dans chaque boulevard, dans chaque morceau de terre tunisien. Il vit au fond de ton coeur et à travers toi. Ton père vit pour l'éternité dans chaque descendant de chaque soldat qu'il a pu sauvé ce jour là.
    Personne n'oubliera ton père Yassine. En tout cas, moi, je n'oublierai jamais.

    RépondreSupprimer
  45. Rabbi ya3tik essabr Yassine.
    C'est magnifiquement écrit.

    RépondreSupprimer
  46. Yassine.....
    mon papa est en vie et je le vois pas bcp, mes parents sont divorcés et mon papa est l'homme de ma vie, il est la réponse à mes craintes, à mes soucis, il est mes larmes et ma joie, il me manque à chaque instants et en te lisant je réalise encore et encore l'ampleur et l'impact d'être obligé de vivre loin de son père et encore pire d'être orphelin ... mais toi Yassine t'es le fils d'un martyr qu'on aime qu'on respecte, y'a de l'amertume et y'aura tjr de l'amertume mais sache que t'es pas seule qu'on est avec toi, qu'on te soutient, n7essou bik we bwji3tek, Allah yer7mou we yna3mou we denya hedhi fenya we ma ydoum ken wejh Rabi we Rabi ye7mi bledna eli trabina n7ebouha we n7ebouha lel mamet. sois fort et Rabi m3ak 5ouya

    RépondreSupprimer
  47. Allah Yar7mou..
    Je n'ai pas pu lire ton post jusqu'au bout..j'en ai les larmes aux yeux..
    c'est sur que même si nous aussi on a perdu des être chers, des être parti dans des conditions qui nous évoquent encore de la peine en lisant ton post..et que ton père en s'en souviendra tous comme un soldat, un patriote, un père respectable et aimant..On n'imagine pas comment tu vis cette perte..
    Mais ce que je te dirais Yassine est: ne culpabilise pas, ne regrette rien..continue à aimer ton père, honore sa mémoire comme tu le fait par ce post, prend soin de ta famille, il sera fier de toi là où il est..
    Je souviens de ton 1er post que j'ai lu (une note sur facebook) où tu parlait de ton père aussi..c'est émouvant de voir les deux facettes du soldat dans ton post.
    On n'oubliera pas, ton père, son ultime combat pour la Tunisie..tous notre respect!
    Et tu continueras à ta manière de défendre ton rêve d'une Tunisie meilleure, nshallah.
    Bon courage,
    Keep the spirit high!
    Amel

    RépondreSupprimer
  48. inna ila allahi w inna ilayhi raji3ou. allah yar7mou w allah ysabrik...chahid inchallah

    RépondreSupprimer
  49. Ton deuil est n'en est que plus respectable Yassine. Allah issabrek w yar7mou. On commence à gagner en sagesse à la perte d'un père, on commence à lui ressembler à raisonner à sa manière...avec pondération et responsabilité. Sacrée revanche pour un papa :) Il vivra toujours dans ton cœurs et tes agissements responsables. On ne peut qu'être humble envers une tel coup du destin et gagner en maturité ...Mes respects

    RépondreSupprimer
  50. Merci et Bravo d'honorer ton pere comme tu le fais!
    Ton père a défendu notre Tunisie, c'est un homme brave et grand!

    Allah Yar7mou! et que Dieu vous donne, a ta famille et a toi, la patience , l ecourage et la force de continuer!!

    encore merci pour ton temoignage , tres bien ecrit et tres emouvant,merci de nous faire partager la verite sur la mort de ton papa!!

    RépondreSupprimer
  51. allah yarhmou, wallah les larmes aux yeux!!

    RépondreSupprimer
  52. allah yar7mou w yna3mou
    nchallah mathwèh el janna

    RépondreSupprimer
  53. لك أن تفتخر كلّ الفخر بوالدك الشّهيد البطل

    RépondreSupprimer
  54. rien ne remplace ce mal... mais le point fort c'est que ce mal absorberait toute autre détail négligeable dans cette maudite vie et te rendra "fort" plus fort inchallah...
    Allah ikhallik w ya7fedhlek elli i7ebbouk el kol
    Emiiinne

    RépondreSupprimer
  55. je ne vous connais pas je ne connais pas votre père mais j'ai tellement de peine que mes larmes coulent en écrivant ce mail je ne peux vous consoler je ne peux ressentir cette douleur mais je sais que vous avez mal seul et cela me déchire le coeur

    RépondreSupprimer
  56. Allah Yarhmou ou Ina3mou, ou Ya3tikom sabr 3ala 9add mhabbtou. Nous apprendrons á vivre dignes quand nous apprendrons á respecter á sa juste valeur le sacrifice de nos vrais Grands Hommes. Votre pere en fera á jamais partie.

    RépondreSupprimer
  57. Yassine: tu m'as trop touché. rabbi ykhallik l'OMMEK.. un article plein de chagrin. Vraiment j'écris ses mots et mes yeux pleines de larmes. J'ai senti que le Colonel est mon père.. ALLAH Yar7mou...

    RépondreSupprimer
  58. tu sais Yassine, la mort c'est notre destin à tous, mais Dieu a orné ton père de la plus honorable.. le martyre repose en paix au paradis, le plus haut des paradis.. il est vivace de tout ce qu'il a donné à ce pays, à sa famille, à tout ceux qui l'aiment l'admirent et le respectent ds sa vie et même aprés son départ.. il est vivace de tout ce qu'il t'a appris et tt ce que tu as pu hérité de son personnage.. il sait que tu l'aimes, il est même fier de Toi, ça se voit trés bien ds vos photos de famille mon frère, y a pas de doute, tu es sa fiereté son honneur.. Que Dieu vous donne patience et Foi, et qu'IL vous Unisse au Paradis inchalla.. KHAOULA BRAHAM

    RépondreSupprimer
  59. Je te mets un commentaire ici pour ne pas partager ton article sur fb et en tirer quelques "j'aime " comme tu l'as dit .Rien ne remplacera ton père et rien ne comblera son absence , ta seule consolation est qu'il soit mort pour la partie!!Je suis fille de militaire comme toi et je comprends parfaitement la fierté , mais aussi la douleur que tu ressens en parlant de ton père !!Rabbi ysabbarkom we Allah yerhmou !

    RépondreSupprimer
  60. Des mots poignants et bouleversants. J'aimerais pouvoir dire quelque chose qui allégerait ta peine mais j'en suis incapable; je me joins à Amel pour te dire de ne pas culpabiliser et de ne rien regretter, de continuer à honorer ton père et aussi de continuer à écrire. Allah yarhmou

    RépondreSupprimer
  61. Allah Ya7mou Yassine et que Dieu vous vienne en aide surtout car vous en avez besoin toi et ta famille. J'ai vu aussi les vidéos et mes cheveux se dressaient sur ma tête pour la spoliation du martyr qu'est ton père. Ne t'en fait pas Yassine ce n'est qu'un au revoir et de la heut il vous regarde et vous indique le chemin à suivre. Bon courage car aucun mot ne pourra atténuer ta souffrance mais ne t'enferme pas sur toi même tu as des amis de la famille et eux comptent sur toi !!! amicalement Samy

    RépondreSupprimer
  62. Allah yare7mou w ina3emou ya yassine met chahid bouk w efhem ma3na achahid
    w enti a7sen 5alef li a7sen salef

    RépondreSupprimer
  63. J'AI DU MAL à CROIRE QU'EN PERDANT CEUX QU'ON AIME ON ARRIVE à GARDER NOTRE ÂME TOUTE ENTIRE... UNE PARTIE DE NOUS PART AVEC EUX.

    Allah yarham jami3 al mou2minin, elli matou welli mezélou hayin.

    Chaque personne a son histoire et personne au monde ne pourra remplacer aucun des parents quelque soit sa bonne volonté.

    RépondreSupprimer
  64. اللي خلف النبات ما مات ياسين
    Là tant que tu as su comment ton papa le martyr tahar ayari est décédé, il faut faire ton deuil. Pense que ta famille a besoin de toi, ton patrie a besoin de toi. A toi de porter le flambeau maintenant. Un père ne meurt pas yassine, il est toujours là, ds ton sang, ta respiration, ds le coeur. الله يرحمو و ينعمو و مثواه الجنة ان شاء الله

    RépondreSupprimer
  65. ma y7ess il jamra ken ili ya3fass 3liha....
    Après la mort de ma mère, le 1er livre que je lisais c'était l'Etranger d'Alber Camus- et la première phrase disait (rappelez-vous que vos mères sont mortels)....en te lisant, j'ai l'impression de lire la suite d'Albert Camus....l'authenticité de tes dires ne laissent personne indifférent et je suis certaine que ça donnerait la chair de poule à un mort !! ton père, est un père exemplaire pour avoir fait de toi un fils digne de ce qu'il était. Sois sûr qu'il est fier de toi plus que jamais....nous souffrons sur Terre et ils se reposent en paix ...c'est ce que je peux te dire pour amorcer ton chemin vers le deuil ! un jour tu écriras une même pensée avec un grand sentiment de soulagement et de joie profonde malgré un arrière goût de tristesse. C'est la VIE ! Allah yar7amm jami3 amwettna et yajma3ana m3ahoum fil janna
    ---------------------------
    Oui, je culpabilise, je culpabilise parce que j'ai pas su ou pu montrer mon amour a mon père, je faisait en sorte de le faire chier, de le contredire , d'argumenter pendant des heures juste pour le faire chier, et quand j'en faisait trop, vraiment trop trop, il me disait Allah yar7mou :" c'est de ma faute, quand t'étais a l'age ou les parents disaient a leurs enfants, "saker fomek", moi je te disais, parle, exprime toi, dis le.."

    RépondreSupprimer
  66. Allah yarhmaou khouya et rabbi ysabbrik. Il n'est sans doute pas mort pour rien. Il est un modèle de sacrifice et de dévouement pour la peuple en général et pour les militaires en particulier. Et tout grand peuple a besoin de modèles qui lui dessine son chemin par la lumière des valeurs qu'ils défendent. Mabrouk lih et mabrouk lik elli enti weldou.

    Du fond du coeur.

    RépondreSupprimer
  67. Très émue c'est comme si j'ai perdu le mien. Allah yerhmou ouyna3mou.

    RépondreSupprimer
  68. AYARI YASSINE
    c'est bien triste ce qui vous est arrivé à vous àa votre famille, la perte d'un etre cher, un parent, demeure pour tout le monde insurmentable.
    YASSINE, je ne suis pas d'accord avec vous sur certin point.
    non, votre pére n'est pas mort.
    il vit a travers chaque bonne actions qu'il a faite dans son vivant.
    Il vit dans l'esprit de chaque etre a qui il su rendre le sourire.
    Il vit dans chaque âme qu'il a su merveilleusement raisonner.
    Dans chaque pensée qui lui est distinée.
    IL vit surtout dans chaque pas que vous faites.
    dans chacune de vos réussite.
    Il vit surtout dans chaque battement de vos coeur et des coeur qui vivent aujourd'hui grâce à lui.
    Votre pére n'a peut etre pas eu les honneurs merités, mais sachez que ce n'est pas l'humain qui s'en charge, mais dieu, et celles-ci croyez moi sont plus honorable et surtout eternel.
    PLEUREZ LE, ne laisser pas les ingrats reussir et vous empecher à lui rendre hommage, pleurez le à chaque fois que vous en avez besoin, c'est ainsi que votre papa continuera à vivre.
    A l'instant ou je vous ecrit, j'entend un bruit venant de l'exterieur, qui resemble aux battement de coeur, ma pensée est directement orientée vers votre PAPA, vous avez reussi à faire vivre votre PAPA dans chaque âme, même inconnue, et ça c'est le plus bel hommage qu'on puisse rendre à son papa.

    QUE DIEU GARDE PLACE A VOTRE PAPA DANS SON VASTE PARADIS.

    KARIMA D'ALGER

    RépondreSupprimer
  69. je suis la fille d'un militaire, je me retrouve énormément dans tes propos, moi aussi je connais les Aids,les anniversaires, les cérémonies de remises des diplômes,etc sans papa, moi aussi je connais les déménagements chaque 2 ou 3 ans à un coin oublié de la tunisie ou je dois me refaire une vie pour la laisser derrière, je connais la vie d'une famille militaire aussi bien que toi. Ta douleur et ton incompréhension du sacrifice de ton papa allah yarhamou je la comprend très bien, sache que le colonel Ayari fera toujours parti de tout ceux qu'ils l'ont connu. Il est mort en héros, il s'est sacrifié pour notre tunisie. Je ne l'ai jamais connu ton papa mais il est en quelque sorte mon papa aussi.j'espère avec le temps tu apprendra à vivre en son absence c'est un long chemin je te souhaite bcp de courage.

    RépondreSupprimer
  70. les vrais héros sont ceux qui se sacrifient pour leurs idéaux et non pour la gloire, ton père en était un, et le restera!!!! la reconnaissance du gouvernement, des militaires ou même des tunisiens il s'en tape, il l'a fait parce qu'il en était convaincu, il a eu une belle mort (même si une mort c'est toujours moche) mais lui, j'en suis certaine, il est parti heureux et heureux il sera au paradis éternel. pleure si tu veux, fais ton deuil si tu peux, exprime ta peine autant que les mots te le permettront...mais sache qu'un père ça meurt jamais... il sera toujours là à veiller au grain...pas besoin d'un corps pour sentir une présence...pas besoin de souvenirs pour lutter contre l'oubli...continue juste à lui dire "bonne nuit papa", l'amour se charge du reste...

    RépondreSupprimer
  71. yassine tu m'a fait pleurer pq moi aussi j'ai perdu mon pere il y a un an je comprend trés bien tes sentiments, je sais que c'est pas facile mais juste rappelle toi que le bon dieu nous a donné la grace de patience .
    rabbi yarhamou

    Asma

    RépondreSupprimer
  72. Allah yar7mou w yorz9ou el janna amin ya rabbi

    RépondreSupprimer
  73. libre tunisien karim ad.21 juin 2011 à 13:13

    Mon cher yassin ,on peut etre orphelin en présence d'un pere absent sentimentalement dans notre coeur , mon frére yassin un pere pour moi c'est celui qui sera présent dans l'esprit d'un père

    RépondreSupprimer
  74. alah yar7mou w ysabrek ..
    Taher AYARI est l’ héros d’une nation tout entière et le restera à jamais … Honneur à lui

    RépondreSupprimer
  75. allah yarhamou ou issabarkom 3lih

    RépondreSupprimer
  76. سي طاهر استشهد طاهراً على عتبات الوطن لا شيء في يده غير سلاحه. لا شيء في جيوبه غير أوراق لا قيمة لها.. لا شيء على أكتافه سوى وسام الشهادة.
    الرموز تحمل قيمتها في موتها..

    منى

    RépondreSupprimer
  77. Rabby ysabrek Yassine et rabbi yarhamou ton père il restera gravé dans nos mémoires enchalla et il a laissé un homme bien forgé que sa famille peut compter dessus.

    C'est un sentiment bizarre en te lisant, un mélange de tristesse et de fierté aussi bien de ton père que de toi. Une fierté de ce que tu es, de ce que tu pense, je te souhaite un future meilleur et que tu sois toujours entouré de bon amis.

    Tradmed

    RépondreSupprimer
  78. Ton père est " Un martyr de le révolution Tunisienne " pour tout tunisien digne de ce nom . allah yarham echahid , Personne ne peux prétendre ressentir ta peine et ta douleur . Mais ton témoignage nous rappelle notre ingratitude ,et l'honores encore plus , allah yarhmou we yna3mou we rabbi Ya3TIKOM EL KOWWA

    RépondreSupprimer
  79. رحم الله فقيدنا رحمة واسعة و أسكنه فراديس جنانه ولدي ياسين .............أقول لك ولدي و لا أزيد

    RépondreSupprimer
  80. النفس تبكي علي الدنيا وقد علمت أن السعاده ترك ما فيها
    لا دار للمرء بعد الموت يسكنها الإ التي كان قبل الموت بانيها
    فإن بناها بخير طاب مسكنها وإن بناها بشر خاب بانيها

    RépondreSupprimer
  81. Yessine, ton article m'a fait pleuré. Celui qui laisse des Hommes comme toi n'est pas mort. Lors du Si-in de la place de droit de l'Homme, quant tu "jouait" avec mon fils de 8 ans, je n'ai pas pu m'empécher de penser à ton père (allah yar7mou) et de me dire quelle Grande Famille ...
    Que dieu te bénisse.

    RépondreSupprimer
  82. Allah yar7mou, c'était un héros! il est mort en martyr, c'est indéniable, nul ne peut douter de ça. Nous ne l'oublierons pas. Tu nous rappelles combien le Père est important et à chaque fois que chacun de nous ira embrasser son père, c'est aussi TON père qu'il embrassera!

    RépondreSupprimer
  83. allah yarhmou apres tous ce que tu a ecrit plus rien à dire

    RépondreSupprimer
  84. allah yar7mou, wou rabbi yfathlek laouledek! nchallah tel9a fihom choya melli te7remet mennou!
    rabbi yçabbrek!

    RépondreSupprimer
  85. Yassine,
    Aucune parole ne saura effacer ta douleur mais ton père a fait ce que très peu de tunisiens serait capables de faire : risquer sa vie pour des civils et surtout ne pas tirer...
    Ton père n'est pas qu'un martyr mais c'est aussi un héros ...Bien entendu la reconnaissance du gouvernement serait logique mais dis toi bien que dans notre pays on a découvert après la Revolution que très souvent c'est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus...
    Maintenant toi : toi tu es ce qui reste de ton père, tu es celui qui défend son pays (d'une autre manière que la sienne ), tu défends aussi le peuple en les prévenant des dérives alors n'abandonnes jamais car tout comme tu es et tu peux être fier de ton père, lui aussi est fier de toi.
    Qu'il repose en paix et que l'avenir t'offre de réaliser tes rêves !!

    RépondreSupprimer
  86. On ne peut pas ne pas verser des larmes chaudes à la lecture de cet écrit !
    Or ,me dirais-tu,tout le monde pleurait à l'idée qu'une famille perdait un membre!!!
    Mais là la question est bien différente ,ce me semble!
    D'abord,Ton témoignage est tellement poignant,spontané et innocent que nous avons fini par aimer ton père davantage !
    Ensuite ce Ayari,mort Taher et béni ,n'est pas un homme comme les communs des mortels:c'est un martyr dont toute la Tunisie est fière et qu'elle n'oubliera jamais de sitôt !
    Dieu en tiendra compte sûrement et là l'expression"Allah yar7mou prendra toute son ampleur et toute sa dénotation !
    EnfinTon Père est décédé en Héros pour une Tunisie Nouvelle,pendant une Révolution originale et pour la sauvegarde de tout un peuple !
    Pour toutes ces raisons,il va de soi que je pleure ton père deux fois:pendant l'enterrement à la tv et pendant ce bel hommage que tu nous fais !
    Tu as mille raisons d'être fier de lui
    Nous aussi !

    RépondreSupprimer
  87. Sois fort Yassine et sache que ton père sera toujours un symbole de courage et de patriotisme dans le coeur de tous les tunisiens. persévère dans tout ce que tu fais et sache que le changement peut être lent mais certainement inévitable. Je suis comme toi qui attends le changement tant rêve! Mais je me dis que ce sont peut être mes enfants qui vont le connaitre et ça me soulage!

    RépondreSupprimer
  88. Allah yarhmou w na3mou
    Rabbi ysabrek Yassine w Rabbi ysabbar ta famille

    RépondreSupprimer
  89. Ben non.Nous on meurt chaque jour à travers nos futilités quotidiennes. Mais pas ton père ( qui est devenu à coup de balle notre père à nous tous. Ton père est l'un de ces grands qui partent jamais. Ils sont incrustés dans nos souvenirs, nos arbres, nos maisons et nos souries. C'est vrai la vie est parfois injuste avec eux mais l'histoire, mon ami, fini toujours par les honorer. Paix à son âme!

    RépondreSupprimer
  90. Yassine yè 5ouya ...je suis trés ému !
    Je te connait depuis notre 1 er voisinage a Jendouba ...celui ki a été trés intime entre nos deux famille puis a Tunis... on été dé gamins ...mé assé mur pour connaitre la vie militaire !!
    lé mémoire d 3am Taher seron a jamais gravé dans mé mémoire ... yara7mou !! il n a ( oui j évokeré mé mémoire en présen...car on dirai ke je sui en train d lé vivre ) pas d ségégation entre son yassine,é cé braves enfants é lé autre enfan d militaire .. je me rapel bien d sa bonté ... k on il nous achète d la glace ... dé pistache lé aprés midi d été a jendouba .. j me rapel si bien de sa taille ( rajel chèmè5 ...k on il monte a cheval) je me rapel de 3am Taher l ami d mon père ki juskà ce matin disai ( si Taher b5achmou )...é myètssa7bou kèn mayyetchèbHou... j me rapel d 3ami Tafer w Tata ki m ont offert leur hospitalité ... ché vous ,lé Ayari, on senté ché soit ... notre défun colonel é vivant dans nos coeur é ke ..( ceux ke t a évoké dans ton récit) aille a l enfer ( bcp d gens souffrai d leur ignorance é d leur injustice ) !!! pour moi , 3am Taher a rompu avec l injustice ...dignement ... ceux ki aiment 3am Taher ..l aime pour çé qualité humaine
    désolé Victor-Lévy Beaulieu" Un homme seul ne peut rien, il lui faut l'appui de ses semblables pour arriver là où il doit aller"(Extrait de Moi, Pierre Leroi, prophète, martyr et un peu fêlé du chaudron) ...le Colonel Taher AYARI l a pu seul.

    RépondreSupprimer
  91. Allah yar7mou wina3mou... c'était un grand Homme, tu viens de nous le confirmer encore une autre fois Yassine. Paix à son Âme...

    RépondreSupprimer
  92. sois là alors au bon moment et à la bonne place pour ton fils tes frères ta maman et toute ta famille.
    Allah yara7mou..
    بسم الله الرحمن الرحيم
    { ولا تحسبن الذين قتلوا في سبيل الله أمواتا بل أحياء عند ربهم يرزقون . فرحين بما آتاهم الله من فضله ويستبشرون بالذين لم يلحقوا بهم من خلفهم ألا خوف عليهم ولا هم يحزنون
    صدق الله العظيم

    RépondreSupprimer
  93. j’espère que tu vas (j'ose te tutoyer) lire mon commentaire. Pour commencer el barka fikom et allah yerhmou el weled met sid el rjel.
    De deux,Mon père est décédé d'un accident de la route quand j'avais treize ans , un accident violent (il étais à pied et un engin de chantier l'a percuté) 10 ans après tout comme toi je ne sais pas encore qui a tué mon père, je me sens toujours encore orphelin et j'en veux encore aux gens qui me disent (baba amel, baba chré etc) mais le jour où je croise des gens qui me parlent de mon père je me sens fier, et que je doi en faire autant que lui,T'a été fort jusque là ne change pas et montre à ton père qui te regarde d'en haut qu'il a laissé un homme un vrai. Je ne laisse pas de nom c'est pas le fait que des gens me connaissent qui m’intéresse mais c'est de partager ce moment de tristesse avec toi, Repose en paix cher colonel et Repose en paix cher papa

    RépondreSupprimer
  94. magnifiiique !! courage mon grand, il est mort oui, malheureusement rien ne peut changer cela, lkollha assbéb, lkollna béch nmoutou, héthéka maktoub kol wa7éd kiféh kétéblou rabi béch ymout, howa métt chéhid, il marquera lhistoire de la tunisie pendant des décennies, tu dois en etre fiere malgres que sa perte est amer :))
    allah yar7mou..

    RépondreSupprimer
  95. je comprends votre souffrance, Allah yar7mou w ysabbarkom ...

    RépondreSupprimer
  96. Courage Yassine, ton père est mort mais il a laissé un Homme derrière lui. Etant d'une famille militaire je comprend parfaitement ce que tu sens, maintenant on ne peut qu’espérer que ceci change et qu'on donne aux officiers de l'armée, quelque soient leurs grades, la valeur qu'ils méritent. Ton père Allah yar7mou wenti rabbi ysabrek 5ouya

    RépondreSupprimer
  97. 18-05-2011, je ne me rappelle pas que j’ai pleuré comme je l’ai fait ce jour –là. Je pleurais parce que c’est le père d’un ami à moi et à mon frère et je pleurais parce qu’il est mort en martyr en défendant la Tunisie. Depuis ce jour je n’arrête pas de penser à 3am etaher, à ce grand homme dont je découvre le courage exemplaire, le sacrifice sans espoir de retour jour après jour. Pleure Yassine, ton père mérite d’être pleuré toute la vie. Mais chui sure qu’un jour tu écriras une autre évocation avec plus d’espoir et de satisfaction, un jour quand tt aurait changé. Ne te culpabilise pas cher yassine et continue ton militantisme pour le pays parfumé avec le sang de ton très cher papa. J’ai lu et j’ai relu ce que tu as écrit, j’adore cette belle évocation de ton père que nous aimons toujours, et que nous essayons de le conserver dans notre mémoire comme un rayon de soleil éblouissant nos âmes parfois si sombre.
    Ilhem belkahla

    RépondreSupprimer
  98. rabbi yarhmou vous pouvez accepter sa mort le jour ou la Tunisie changera au moins il ne serait pas parti pour rien ° MAIS CE QUI EST SUR C'EST QUE La disparition des parents est très douloureuse quelles que soient les conditions : maladie(le cas du mien ) accident... ON NE S'EN REMET JAMAIS ,au moins vous ,dans quelques années, quand la plaie se cicatrisera , vous vous dites qu'il est parti en héros ,en martyr.r
    Rabbi saBrik n'oublie pas ta maman elle doiT
    le supporter très mal mais DANS LE SILENCE total.

    RépondreSupprimer
  99. un seul moyen pour tout savoir sur sa mort c'est le dossier de l'instruction. le rapport du médecin légiste (étude du corps)et le rapport de la balistique (qui ne peut pas se faire sans les balles et l'arme qui a tiré)il n'y a pas de balistique théorique.Pour le coté humain sache que tu as eu beaucoup de chance à avoir un papa comme le tien et tout ce qui est beau, sympa et intéressant c'est éphémère.

    RépondreSupprimer
  100. Merci Yassine, de nous faire partager tes sentiments et tes souvenirs avec ton père et surtout de nous éclaircir sur les conditions de sa mort, une mort digne un héros. Allah Yarhmou.
    Dora Douik.

    RépondreSupprimer
  101. Non ton père n'est pas mort et on l'a pas oublié comme on a pas oublié les 300 autres martyrs. Son acte ne sra jamais inutile et on fera tout pourque ça ne le soit pas. Tu devrais être fier aujourd'hui de son sacrifice je sais que le deuil vous soit difficile à faire tant que des points soient encore flous et tant que ce gouvernement continue à nous cacher des vérités mais sache que "Taher Ayari" sera à jamais gravé dans nos mémoires et que ça ne sera jamais un fait divers. Allah Yarhemou we yna3mou

    RépondreSupprimer
  102. Allah ayrhmou Que Dieu donne à toute la famille Ayari beaucoup de courage Comme je comprends ta douleur.

    RépondreSupprimer
  103. ALLAH yar7mou nchallah ! wrabby ya3lam ach 3anaw les militaires wach mazalou y3aniou ainsi que leurs familles!! il y'a beaucoups de familles militaires qui sont orphelins malgrés que leurs péres sont en vie de fait de l'loignement geographique et la multiplucité des mutations beaucoups de sacrifices mais malheureusement sans rien comme contre partie,meme pendant cette revolution ils ont trop souffert mais ces sont les polices qui ont eu des benefices!!! bizarr!!!

    RépondreSupprimer
  104. on ne réalise la mort d'un proche cher que tard malheureusement , on n'y peut rien contre la volonté de dieu sauf la patience et que dieu vous la procure , in chaallah min ahl eljenna.

    RépondreSupprimer
  105. Allah Yarhmou! les grands Hommes ne meurent jamais.

    RépondreSupprimer
  106. les adieux sont toujours amers!rabi yzidek fissabr!

    RépondreSupprimer
  107. Bonjour Yassine, je suis navré de la perte de ton papa, mes sincères condoléances. Ton papa a servi son pays, c'est un martyr, un héro...
    Mais par contre, je voudrais savoir un peu comment t'as pu faire pour avoir des analyses et tout?
    je sais qu'un expert balistique examine les balles, les armes, mais il ne peut pas te dire si la balle est rentré de devant ou de derrière, je crois que c'est le médecin légiste qui le fait, n'est-ce pas? je ne met pas en cause ce que tu dis, mais j'ai juste envie de savoir la vérité aussi..
    en tout cas, je suis contente que tu as pu savoir la vérité, et j'espère que tu sentira moins de rage contre tout le monde, et que tu essayera d'aller de l'avant parce que ton papa sera toujours fier de toi et il restera toujours un héro de la révolution

    RépondreSupprimer
  108. رحمه الله ونعمه

    "Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir." disait Marc Chagall
    Je pense qu'il l'a bien fait avec exemplarité.
    Ma mère et moi sommes de tout cœur avec vous.

    RépondreSupprimer
  109. certes pour toi , personne ne remplacera ton père , même si on lui rendera hommage comme il se doit ds cette vie en tant que marthyre de la révolution, t'as eu besoin d'un expert pour te dire comment il été face à son destin , mais même les hommages des hommes ne changeront en rien le déroulement de la vie, la votre ni le destin de père au delas, oui il n'est plus parmi vous , mais à ta place cetet nouvelle me renderait encore plus fière et contente, oui tn père est un marthyre , oui ton père n'est pas mort pour rien il est marthyre il est vivant au delas , il a préféré sortir de cette vie pour une longue vie meilleur,
    ce que je vous souhaite de tout mon coeur est que vous vous réunissez un jour fel jannah, lui inchalah il y sera, toi à ton tour fait en sorte d'y aller, et ce que tu as regretté de ne pas l'avoir fait avec ton père fait le avec tes enfants ,c ainsi que tu lui rendera hommage et surtout n'attend pas la reconnaissance des gens, les gens oublient, mais le plus important est que lui , il a déjà choisi son destin
    Allah yarhmou et inchalah min ahl el jannah

    RépondreSupprimer
  110. tout le monde perd son père tu n'es pas le seul et s'il est reconnu martyre tu vas souffrir moins ??? yezzi mel cinima ouel bleda

    RépondreSupprimer
  111. inna lellehi wa inna ilaihi raji3oune.
    Allah yar7mou wina33mou, rabbi isabbarkom Yassine. Toute la fierté est pour vous la famille d'un héros qui s'est sacrifié pour la patrie.

    RépondreSupprimer
  112. allah yar7mo
    une chose est sure il sera toujours présent dans ton àme ton coeur et tes pensés.
    RABBI ISABBARKOM 3ALA FREKO

    RépondreSupprimer
  113. yassine en lisant vos états âmes je réalise combien nos pères militaires dévoues pour leur travail passent a cote de la vraie vie pour servir de leur sang notre chère pays que je vois aujourd’hui entrain de perdre sa valeur car elle est entrain de perdre ces vrais soldats. je pleure avec toi car je sens cette même douleur car mon père c’est vrai qu’il n’est pas mort mais il est entre quatre murs pourtant il est innocent et il n’a fait que sont boulot tout le long de ses 45 ans de travail. moi je me rappelle très bien de votre père quand étais a Foundouk jedid. Sa photo me rappelle les meilleurs souvenirs de ma vie mais nos pères étaient très occupes a construire ce pays qui les a trahi après tant de sacrifices courage mon ami on doit défendre encore notre pays mais a notre manière cette fois ci . Allah 7ar7mou

    RépondreSupprimer
  114. alah yar7mou bouk ya yassine tu n'as à te culpabiliser héthéka ach iktib sois fort je sais que la mort du père est une réalité dure et difficile à accepter mais c'est la vie inchalah inti tu seras tjrs présent ds la vie de tes enfants.quant à ton père c'est un héros ou inchalah min ahil ijana

    RépondreSupprimer
  115. allah yarahmou w yorz9ou rabbi mil janna ..

    RépondreSupprimer
  116. Je viens de lire ton récit et tiens à t'adresser à toi ainsi qu'à ta famille toutes mes condoléances, il est difficile de perdre un père et je sais ce qu'il en est, vis pour lui car après un décés, c'est le seul lien qui nous unit à lui,ne ferme pas ton coeur, tu es quelqu'un de formidable, dieu bénisse ton père et que son
    âme repose en paix.

    Je t'adresse toute mon amitié.

    RépondreSupprimer
  117. allah yerhmou , n'oublie pas qu'il sera nchallah au paradis, c'est un héro, il n'est jamais mort, physiquement il est loin mais il restera toujours vivant et présent dans ton esprit avec toute la fiereté qu'il a empreinté au fond de ton coeur, rabi yfadhalek ta famille wysabrek

    RépondreSupprimer
  118. je suis père, ton récit m'a fait découvrir une autre relation pére - fils que je dois entreprendre.Dégagez les sentiments enfouis car pleurer c'est humain.

    RépondreSupprimer
  119. JE LIS et je pleure
    Je pleure ton Père
    Je pleure ton héro
    Je pleure notre héro
    LEs héros ne meurent Jamais
    Que tu ais le courage de surmonter ta peine et de continuer a te battre
    Nous n'oublierons jamais
    Il faut que tout le monde soit au courant de ce qu'il a fiat pour nous tous pour que les prochaines generations le sachent aussi .Ton Père est un heros il s'est sacrifié pour le bien de tous . Faisons tous en sorte que ce ne soit pas en vain. C'est a nous tous Tunisiens de changer notre Tunise au nom de ton Père et de tout nos autres martyrs, battons nous. Allah yarhmou
    Courage Yassine

    RépondreSupprimer
  120. إنشاء اللّه ربّي يرحم شهيد الوطن سي الطاهر العياري ويرزقك أنت وجميع أفراد العائلة الصّبر والسّلوان.

    Peu importe l'ingratitude du gouvernement et de l'armée,ton pere est un marthyr, un héro et une fierté pour tout les tunisiens

    RépondreSupprimer
  121. Allah yar7mou sois fort Yassine rien ne pourra remplacer ce que t'a perdu mais faut pas que tu sente que ce qui s'est passé est inutile ton pére restera gravé dans les mémoires de tous les tunisiens patriotes on lui est tous et on le sera toujours reconnaissants !!

    RépondreSupprimer
  122. أصبر و صابر...
    أبوك مات مدافعا على تونسنا...
    اللهم اجعل مأواه الجنة

    RépondreSupprimer
  123. بسم الله الرحمن الرحيم "ولا تحسبن الذين قتلوا في سبيل الله امواتا بل احياء عند ربهم يرزقون"
    نسأل الله أن يجعله من الشهداء الابرار

    RépondreSupprimer
  124. Allah yarhmou !!!
    je c c ke le militaire est, mon grand père en était un, je sais ce ke perdre son père, le mien est parti subitement voila déjà 16 ans, mais c tjs kom si ct hier.
    Mes sincères Condoléances!
    twit mbr404

    RépondreSupprimer
  125. البركة فيك يا اخ ياسين. الله يرحم والدك الشهيد الطاهر العيارى. لقد ربح الشهادة اما الباقون المتملقون والراغبون فى الكراسى و الترقيات وهم الدنيا الزائلة فلن يذكرهم احد وسيكونون رقم بين الاموات لا الشهداء. صبرا جميلا اخ ياسين فوالدك نال شرف الشهادة التى يتمناها كل حر.

    RépondreSupprimer
  126. ton père est un martyre donc il est vivant ... mais ailleurs ... ces droit sont préservés, dans cette vie ou dans l'autre, salam

    RépondreSupprimer
  127. ALLAH YAR7MOU WISAKNOU FARADIS JANNETOU ANA ZEDA BABA KEN 3A9ID TWAFA ALLAH YAR7MOU FI RAMADON ELI FETE W MARDHOU KEN MIN JORET LAGHEM ETARCHA9 3LIH FI SAHARA W FELE5ER KALMOUNA W 9ALOUNA SAM7OUN M9OMNECH BELZEM RAW MASMA3NECH BIL MOUTE MTE3OU KEN LE LENDEMAIN POURTAN TWAFA FI LHOPITAL MILITAIRE

    RépondreSupprimer
  128. c'est ton droit de savoir comment ton père est mort !!! et personnellement j'ai pas oublié....

    Ah, tien: une autre attentat aujourd’hui à Rouhiya et il y a des blessés https://www.facebook.com/video/video.php?v=199806006732032&oid=227281477283180&comments

    RépondreSupprimer
  129. toutes mes condoléances yassine, allah yarhmou we ynaamou ton père est un martyre malgré tout et il sera toujours dans nos coeurs un jour on parlera de lui et on lui donnera sa vrai valeur tu verras dieu ne laisse rien passer. (hadhami)

    RépondreSupprimer
  130. pour moi ce n'était pas un fait divers mais la concrétisation de mes angoisses ...et mé y 7ess bil jamra ken elli 3efess 3liha...toute mes condoléances à vous et surtout à ta mère car etre femme d'un militaire ce n'est pas de la tarte ....

    RépondreSupprimer
  131. rabi yéhdik ya yassin bakitni alors que 3omri ma bkit
    allah yara7mou w yssabrék khouya w yssabér ta famille

    RépondreSupprimer
  132. allah yar7mou ... allah ysabarkom w y5afef 3likom ... c un martyre

    RépondreSupprimer
  133. Ton père a fait preuve d'un courage exceptionnel yassine, ne t'en fais du système actuel en Tunisie qui ne reconnait rien aux gens honnêtes, incha Allah Rabby ydhahher il 7a9 fi nhar millayyem ... s3ib il 7a9 yodhhor fissa3 .. lezmou issabr .. baaaarcha sabr .. il welid Allah yara7mou incha ALlah ... wallah n3izzou barcha min ghir ma na3rfou .. min 7keyetik 3lih .. insen woujoudou nedir .. lekin incha ALlah il 7ayet rahi mouch twila .. ama a7na todhorilna twila .. a7na ilkollna le79ine bih w incha ALah ya Rabby lil jannah .. il mouhimm na3mlou ili 3lina fiddinya .. Rabby yara7mou w ysabbarkom incha ALlah. w Rabby yonsor ittwensa la7rar w nekhdhou 7orryitna bil7a9 w il 9assaS mil moujirmine ilkoll ..

    RépondreSupprimer
  134. Yassine, les parents SAVENT combien leur enfant les aime, pas besoins de mots! Crois moi! Il est parti, Allah Yarhamou ou y na3mou, mais où qu'il soit maintenant, il est parti en sachant combien ton amour était fort! Courage ton père est un héros, tu dois être fier.

    RépondreSupprimer
  135. Très cher Yassine,
    Tu n'as pas à culpabiliser, tu n'y es pour rien ! Si tu n'as pas pu avoir plus de temps pour partager des moments de complicité avec ton père, c'est uniquement à cause de son métier qui le menait loin de la maison. Il voulait que tu sois ce que tu es : sincère, intègre et courageux !
    Mon père est mort il y a presque 10 ans, je n'ai pas pu assister à ses obsèques...lui dire un dernier adieu. Alors, je continue la lutte pour voir ses idéaux concrétisés...à partir du désert où je me suis exilée.Je dois en plus faire gaffe aux morsures des vipères et des scorpions...
    Courage mon vieux,nous sommes tous fiers de toi.Il n'est pas honteux de pleurer, cela prouve que nous sommes des humains.je pleure en écrivant ces lignes...

    RépondreSupprimer
  136. Bonsoir Yassine
    Ce que tu as dit là est très vrai. Ce sont des choses qu'on ressent après le décès de l'un de ses parents. Ce que tu as dit m'a fait pleurer. Je viens de perdre ma mère il y a qqs mois. Ce n'est pas seulement à 30 ans qu'on se sent orphelin. Quelque soit l'âge qu'on a on se sentira tjs orphelin, on culpbalisera pcq on se rendra compte qu'on n'a pas passé bp de temps avec eux, qu'on n'a pas été là quand ils avaient besoin de nous (pour diverses raisons), ou que ce qu'on a fait pour eux nous paraît infime par rapport à ce que nous aurions aimé faire. Ils nous manqueront chaque jour un peu plus au fur et à mesure qu'on réalise qu'ils ne sont plus là pour les fêtes, Ramadan, les anniversaires les fêtes de fin d'année des petits enfants (et pour moi pour la fête des mères). Dure et triste réalité!!! Allah yar7amhom w yssabarna. Rezgui Sondes

    RépondreSupprimer
  137. Allah yarhmou w yna3mou w rabi ysabarkom

    RépondreSupprimer
  138. Allah yarhmou w ynaamou,
    Yassine, je ne connaissais pas ton père mais je suis sûr qu'il n'est pas mort pour rien.
    Yassine, je ne te connaissais pas non plus, mais quand j'ai vu tes premières vidéos avant le 14, tu m'as rassuré et je les ai tout de suite partagées avec ma famille et mes amis.
    J'ai compris à travers ton message que les tunisiens ont repris conscience, se sont réveillés et j'ai repris confiance en leur sagesse, leur foi et leur goût pour la vie, la justice et la liberté.
    C'est une véritable leçon d'humilité que tu nous offre, des vrais valeurs certainement transmises et apprises à travers ta famille et ton père, désormais un héros pour la patrie.
    Nous avons besoin de continuer à nous battre pour la vie, la paix, la liberté et la justice chacun à notre manière en nous remémorant sans cesse nos héros, Si Tahar et les autres vrais patriotes.
    Merci pour tout ce que tu as fait, continue ton action, ta force est désormais redoublée puisque tu portes le message de ton père dans ton coeur, nous devons tous être unis et porter ensemble le message transmis par nos martyrs vivants dans nos coeurs, loin de notre égoïsme...
    Dam echouhada mezel hay fi gloubna,
    Appuie toi sur ta grande famille nationale, nous avons besoin de chacun pour transmettre cet éveil et croire à la vie.
    Il est maintenant temps d'en finir avec le passé noir, c'est notre chance pour concrétiser un nouveau monde plein d'espoir et d'égalité pour tous.

    RépondreSupprimer
  139. bouk twaffa rajel ya yassine donc matebkich 3lih bel3aks yelezmek tefra7 5ater wallah dima fi 9loubna wenchalah rabbi yara7mou

    RépondreSupprimer
  140. Allah yar7mou w na3mou, twafa chahid w chahid f 9loubna w f jana nchallah..

    RépondreSupprimer
  141. Pour toi ce vrai c'est dur. pour nous ton pére et un exemple un heros alors pleure tous les jours son absence pleure tous les jours passé sans avoir profité de son amour et son amitié allah isabrek ala kad mhabtek

    RépondreSupprimer
  142. Algéro-tunisienne23 juin 2011 à 21:16

    انا لله و انا اليه راجعون
    ولا تهنوا ولا تحزنوا وانتم الاعلون ان كنتم مؤمنين

    Dieu seul sait ce qui s'est passé et seul sait choisir la mort de chacun d'entre nous. Beaucoup de courage

    RépondreSupprimer
  143. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  144. on sait que la famille d'un militaire est une famille militante... et toi Yassine tu l'est avec succé. que dieu te protège et te présente la patience apprends à être un père présent avec tes enfants... c'est très important

    RépondreSupprimer
  145. اخي الكريم صبرا جميلا ورحمة الله على شهيد وفقيد الوطن والواجب الذي عاش عزيزا ومات كريما والله العظيم قرأت رسالة الوفاء لروح عزيزكم وتوقفت عند كل عبارة وكان لدي كثيرا من العسر عند قرائتها اولا لصدقيتها وثانيا شعرت بكثير من الانقباض والحزن فكانت الدموع تملأ عيني ودقات قلبي تتسارع٬ لقدأدميت قلبي وثق جيدا اني اتألم بالمثل٬ وتوقفت كثيرا عند عبارة ـ ظهري تقسم ـ لاقول ان الصعاب تصنع الرجال والتاريخ يشهد٬ فكثيرا من العظماء عرفوا المآسي قبل ان يعرفوا الامجاد وللتذكير فإن سيدنا محمد عليه افضل الصلاةوالسلام فقد امه عند الولادة ليلتحق بها اباه بعد مدة وجيزة كما فقد عمه في ظرف عصيب ٬ فلا يأس ولا قنوط فلتتسلح بالصبر وقوة العزيمة والارادة ولا اعتقد ان من يحمل هموم الوطن غير قادر على تجاوز امتحان الحياة وقد كنت واكبت بعض نشاطاتك من شكروثناء لاذاعتي قفصة وتطاوين على اغنية ابو ياسين وفيديوات تلفزة الديمقراطية بكندا والحوارمع زوجة سمير الفرياني اوغيرها وكنت في كل مرة وفي قرارةنفسي اشيد برباطة الجأش وقوة العزيمةلديك ٠اخي ياسين ارفع سلاح ـ الاصرار على مواصلة المشوار ـ وليكن مدويا كماعهدناك٠ وفقك الله في مسعاك وثبت الله خطاك على درب النضال لاعلاء كلمة الحق

    RépondreSupprimer
  146. allah yare7mou 3am taher w ysabrek ya yassine il sera jamais un fait divers croix moi

    RépondreSupprimer
  147. Je ne sais pas si tu lis tout les commentaires, mais voient comme nous y pensons nous aussi...tu te trompes quand tu dis qu'on y pense pas. mon pere est mort j'avais 5 ans, il est mort au travaille, comme ton pere si on veut mais le mien etait ouvrier. je pense que quand je pense a mon defunt pere, je pense à tous les defunts pere... et surtout au jeunes orphelins et donc à toi!
    bonne vie!

    RépondreSupprimer
  148. Un colonel exemplaire, comme on aimerait qu'il y en ait beaucoup dans notre armée. Allah yarh'mou. Ta lettre est belle et bouleversante : je suis sûr de là où il est, ton père doit être fier de toi, car ce que tu écris ne peut venir que d'un noble coeur et d'une belle âme. Je me suis permis de mettre ta lettre sur mon facebook pour faire partager ta peine par mes amis et surtout pour leur faire connaître un colonel exemplaire de l'armée tunisienne. Rachid Barnat.

    RépondreSupprimer
  149. Mes sinceres condoleances meme c'estun peu tard que Dieu le benisse inchallah

    RépondreSupprimer
  150. houa mat rajil mo9bil ghaira moudbir, allah yer7mou, a savoir kifeh nmoutou a7na

    RépondreSupprimer
  151. Yassine tu avais toujours un truc assez spécial, chaque fois que je regardais tes vidéos (à part le fait que tu fumes un peu trop ça sera dommage qu'un jeune un père comme toi se fasse du mal)je me dis toujours "yarham weldihhh" voici nos jeunes que Dieu le plus grand les préserve , voici vraiment notre avenir,si seulement on pourrait être plus nous même que ce qu'ils veulent qu'on soit, ceux qui nous ont toujours refoulé !! "Echahid Taher ELAYARI" !! touché par sa mort j'ai pleuré et quand j'ai su qu'il s'agit de votre père j'ai dis "hada echeblou min daka alassad" et j'ai pleuré comme si je perdais ma mère encore une fois depuis deux ans !!! les gens les plus chers dont on a pas eu l'occasion de partager plus de temps avec eux quand ils nous quittent en effet ,ils sont toujours là !! je suis fière de voir toujours tes vidéos de lire tes idées et de suivre tes recherches sans limites afin de trouver des solutions !! ta générosité m'incite toujours à dire "yarham waldih denya we akhra"

    RépondreSupprimer
  152. rabbi yar7mou wina3mou w ya3tikom el 9owwa wissabr.

    RépondreSupprimer
  153. allah yarhmou ou ina3mou et rabbi sabbrek yassine c trés emouvant j'en pleure encore et on fait tous la meme erreur de pas assez montrer notre amour a nos parents

    RépondreSupprimer
  154. j'ai lu ton article avec respect , allah yar7mou , j'admire ton courage , ça fait du bien de pleurer et de s'exprimer , espérant que ça te soulage un peu . il sera dans notre mémoire à tout jamais

    RépondreSupprimer
  155. أخي ياسين لم يبق لنا سوى الدعاء لعم الطاهر بأن يتقبله الله شهيدا و أن ينزله منزلة الصديقين و الأنبياء. أخوك رياض

    RépondreSupprimer
  156. vous avez de la chance d'avoir un tel père. Colonel Taher est mort pour la Tunisie, pour que nous vivions tous en paix. allah yar7mou.c'est un brave homme

    RépondreSupprimer
  157. Allayarhmou, pour nous c'est un vrai martyr ,très émouvant ton article

    RépondreSupprimer
  158. allah yar7mou w rabi ysabrek '(

    RépondreSupprimer
  159. Cher yassine,
    tu dis que ton pére "mourra chaque fois que tu fermeras les yeux et tu te souviens d'un bout de souvenir avec lui" bien au contraire, ton pére deumeurera vivant tant que tu te rappelles de lui, tant que les bergers de siliana qui n'avaient qu'une pelle pour se défendre, se rapellerons de lui, tant que les enfants de ces bergers ne manqueront pas de leurs péres parce que ton pére, le Colonel Taher Ayari étais la pour les proteger,
    et non yassine on a pas oublié, on n'oubliera jamais, allah yar7mou, il a défendu sa Patrie, LA TUNISIE à sa façon, Rabbi m3ak inti pour faire de méme à ta façon.

    RépondreSupprimer
  160. allah yar7mou we yej3al mathwah el janna.klamek elkol 7assit bih kelma kelma allah ghaleb eddenya hethi matdoum l7ad we nchalah rabbi yfathelek youssef rrod balek alih we ala rou7ek.

    RépondreSupprimer
  161. Qu'il repose en paix! il a déjà offert à la Tunisie le meilleur de lui-même: son patriotisme et un militant!

    RépondreSupprimer
  162. Allah yara7mou, comme tu le dis oui il est mort en faisant son travail ce qui bien sur a une valeur symbolique. Sans pour autant minimiser le fait qu’il soit un martyr de cette révolution, quand je te lis je pense surtout aux martyrs qui comme lui sont tombés dans ces heures sombres de notre pays mais qui eux se sont battus et ont versé leurs sang pour la Tunisie uniquement armés de leurs patriotismes, de pelles et autres outils agricoles et ont été abattus comme des chiens dans la rue par les autorités et contrairement à ton père, on ne saura jamais par qui exactement car leurs assassins sont peut être toujours en poste aujourd’hui. Mais en tant que fils, je compati à ta douleur sans pour autant te donner le monopole de celle ci, je pense surtout aux civils tombés qui ont été enterrés sans les honneurs et dont les familles souffrent dans une totale indifférence, car leurs proches tombés ne sont que des anonymes appelés « martyrs », sur le dos desquelles on parle d’un second souffle pour le Pays en laissant leur proches dans un dénuement total. Allah yar7amhom ena7ma el kol feu Taher ayari et les 300 anonymes Martyrs.

    RépondreSupprimer
  163. allah yar7mou khallek rajel ech t9oul felli khalleouhom mineurs we tmermdou bech wallaou rjèl el 7amdoulelleh 3ala koll chay :'(

    RépondreSupprimer
  164. alla yarhmou c très dure

    RépondreSupprimer
  165. Alah yarhmou,i deeply felt rchid amar has something to do with his death,coincidentally all of the sudden he was not present but was in the south,like he was running away knowing what was about to happen,that is very fishy in my opiunion!

    RépondreSupprimer
  166. Alah yarhmou w yarham jami3 el muslimin

    RépondreSupprimer
  167. allah yar7emou, rabi yesaber ness el kol. ton père est un héros.
    Un jour, on va connaitre la vérité
    Essaye de réaliser ce que ton père a toujours aimé quand il est vivant.Essaye de trouver la vérité et d’être l'homme que ton père a toujours voulu malgré tout ce malheur.Tu est capable car tu es le fils d'un homme exceptionnel qui s'appelle Taher Ayari. Allah yar7emou .

    RépondreSupprimer
  168. عندما يكون المصاب جللا وعندما تكون الخسارة فادحة، لا معنى للكلمات... لا يسعنا الا التسليم بقضاء الله وعسى ان يرزقك الصبر ويدخل في نفسك العزاء والسلوى لتتذكره ونتذكره دائما بالدعاء...الله يرحمو وينعمو.. وتكون له من الذرية الصالحة التي لا ينقطع باعمالها ذكره

    RépondreSupprimer
  169. اللهم ارحمه ..يكفيه أنه مات شجاعا

    RépondreSupprimer
  170. Allah yar7mou w ysaberkom

    RépondreSupprimer