samedi 23 juin 2012

Alzheimer ou Mensonge?Quand BCE trahit BCE..





Autopsie d'un mensonge


Le 21/06/2012, Béji Caid Sebssi, passe pendant une heure en direct à la Télé nationale.

J'ai choisi pour vous un court extrait, d'à peine 73 secondes , je vous invite à l'écouter. 






Faisant l'autopsie de "cette intervention" :

En 2009, Béji Caid Sebssi a sorti un livre : Béji Caïd Essebsi, Bourguiba. Le bon grain et l'ivraie, éd. Sud Éditions, Tunis, 2009.



J'ai acheté le livre en 2009 à sa sortie et je vous le déconseille fortement: 95% est une sorte d'amour gloire et beauté : Bourguiba m'a dit je t'aime, Bourguiba m'a dit mon fils, etc etc..


-Aucune trace de la raffle et de la torture des perspectivistes en 68 (Béji était ministre de l'intérieur).
-Aucun mot sur la torture des Chrayti en 63 (Béji était directeur de la sureté)
-Aucune trace des évènements de Ourdanine pendant les quels il a donnée l'ordre de tirer sur des manifestants  
-Et encore moins sur sa participation à la falsification des élections de 1981. 


Bref, revenons à l'intervention télévisée de Béji.

A la minute 00:04 , Béji, dit que Ben Ali n'était pas son président, écoutons le :






à la page 284 du livre écrit par Béji Caid Essebssi lui même, on peut lire :








donc, le 7 Novembre 1987, Béji dont Ben Ali n'aurait jamais été le président, lui envoie un texte ou il le félicite, exprime sa haute considération, formule ses voeux sincere  : en d'autres termes il fait du lèche bottes. 

Vous imaginez? le même jour! le 7 novembre! Il tourne le dos à Bourguiba, le trahit. 


Continuons à voir, si Béji ne considérait pas vraiment Ben Ali comme son président.


Dans la même page :




 




Béji assure son adhésion à "l'acte de changement" de Ben Ali, Tout ça, le jour même du 7 Novembre.
Donc, Béji est ingrat envers Bourguiba, il le vend le jour ou il est remplacé, sans aucun scrupule. 
Aujourd'hui, il se montre encore ingrat vers Ben Ali, qu'il dit n'avoir jamais été son président, alors que les propres écrits de Béji montrent qu'il ment, et qu'il est doublement ingrat.


Un autre exemple, à la page 287 :




On lit, que Béji, saisi l'occasion pour rappeler à Ben Ali  qu'il est le garant des institutions! 

Donc Béji dépase le lèche bottes simple pour montrer son profond respect à Ben Ali et le considère comme président, plus qu'un président: pour Beji  Ben Ali est le "garant des institutions", puis vient enfin mentir publiquement aux tunisiens en leur disant qu'il ne considérait pas Ben Ali comme son président.



Continuons, à la minute 00:28 Béji assinue qu'il a quitté ses fonctions de ministres des affaire étrangères, en protestation contre le 7 novembre, et pour ne pas travailler sous Ben Ali, écoutons le :







à la page 277 on peut lire :



Donc Béji Caid Essebssi, avait prévu de quitter le gouvernement, avant le 7 Novembre, il le dit lui même. 
Signe de protestation? Pas du tout!  
Sebssi est un homme de chambre que Wassila a crée de toute pièce et Bourguiba avait quitté Wassila, donc Bourguiba n'accordait plus sa confiance à Sebssi 

Donc Rien à voir avec une décision politique courageuse ou pire une protestation contre le 7 novembre témoignant d'un mépris pour Ben Ali : Béji Caid Sebssi ment aux tunisiens : quitter ses fonctions était prévu bien avant le 7 novembre.


Une parenthèse est à ouvrir ici : Béji Caid Essebssi, désavoue Wassila Ben Amaar qui l'a crée de toute pièce, il en parle à Bourguiba comme c'est bien illustré, donc Béji caid Essebssi, était ingrat avec Wassila, ingrat avec Bourguiba, et ingrat avec Ben Ali, en quelques sortes, ingrat avec tout ceux qui l'ont crée.
Connaissez vous quelqu'un aussi bas et ingrat?


Passons, à la page 283 du même livre, on peut lire la confirmation de ce qui est dit plus haut : Le 7 novembre 1987 le départ de Béji Caid Essebssi du gouvernement était déja prévu depuis deux semaines, donc dans le passage télé, Béji Caid Essebssi mentait aux tunisiens.






A la minute 00:39 du passage Béji Caid Essebssi dit qu'on lui a proposé à deux reprises de se joindre à Ben Ali, écoutons le :






à la page 285 on peut lire :





Donc rien n'a été  proposé à Beji Caid Essebssi ! 

Pire, selon ses propres dire, c'est lui qui a demandé audience au prés de Ben Ali, Ben Ali ne lui a même pas accordé cet "honneur", et c'est Hédi Baccouche qui intervient pour que Ben Ali accepte de recevoir Béji!

Béji a menti aux tunisiens, et c'est ce que Béji à écrit qui le démontre! Rien ne lui a été proposé. C'est lui qui a cherché à rencontrer Ben Ali, et Ben Ali à refusé de le voir.


Continuons :


à la page 286 on lit :








Donc, après que Beji Caid Essebssi a tout fait pour être reçu par Ben Ali, il a suffi d'un coup de fil pour qu'il accepte de devenir un serviteur de Ben Ali.




La version qu'il a raconté aux tunisiens était donc un pur mensonge! c'est le livre de Béji qui le prouve


 Continuons, à la minute 00:43 , Béji affirme qu'il s'est rejoint a Ben Ali aprés la signature du pacte national. écoutons le :











Le pacte national était signe le 07/11/1988, à cette époque, Béji Caid Essebssi, travaillait déjà sous Ben Ali, il était membre du conseil constitutionnel de Ben Ali, et donc Béji mentait! il s'est joint à Ben Ali le 7 novembre 1987, avant tout le monde. Cette histoire de se joindre aprés la signature du pacte n'est qu'un autre mensonge!

Le dernier mensonge, est quand Béji dit qu'il n'a pas signé le pacte national de 1988. C'est faux. 
Béji Caid Essebssi n'avait pas de qualité pour le signer, c'était un pacte entre les forces politiques, Béji Caid Sebssi n'était pas une force politique, il etait membre du RCD (il restera membre jusqu'a 2002) , le RCD a signé le pacte nationale via son secrétaire général, et donc Béji a signé le pacte national de 1988, et donc encore une fois il ment!

Dans une séquence de 73 secondes Beji Caid Essebssi arrive à mentir 5 fois aux tunisiens. Un débit de 1  mensonge chaque 14 secondes. Hilarant! Inégalable! Et il ment sur l'histoire, la mémoire de la Tunisie. Heureusement que son livre est la, j'ai choisi expret de montrer sa manipulation, sa mauvaise fois, rien qu'avec ce qu'il a écrit.

Pourquoi Béji Caid Essebssi ment il? Pourquoi se met il dans cette position pathétique et pitoyable? Et qu'est ce qu'il a voulu prouver par ses mensonges?

Je ne vais pas faire de commentaire. une chose est sure, avec ces mensonges aussi grossiers, Béji Caid Essebssi arrive à prouver une seule chose : ceux qui le suivent, qui suivent un corrompu, un menteur, un manipulateur, un ingrat (il l'était pour Wassila, pour Bourguiba, et pour Ben Ali) sont maintenant nus : ils ne peuvent pas prétendre qu'ils le suivent pour la Tunisie, ou pour l'alternative.






Fin de l'autopsie, cause de la mort : Essayer de prendre les tunisiens pour des cons.


Cher Béji Caid Essebssi : L'histoire, ne pardonne pas. 

21 commentaires :

  1. Voltaire disait : Mentez, mentez, il en restera toujours quelquechose...et Goebbels disait « Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit ... » . Et comme nous ne sommes que des moutons de Panurge, ça va bien se passer !

    RépondreSupprimer
  2. هاو الضرب يا معلم!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. walah 3ichna wé chofna halchiab éch yatla3 mihom
      mala mounéf9in

      Supprimer
  3. 3alli kdheb kedhba u sadda9ha

    RépondreSupprimer
  4. pfffff et pffff c'est ennuyeux!! et ne diminue en rien la valeur de BCE Ben Ali les premieres années de changement etait un tres bon president et il y a avait un changement profond et positif sur tous les plans: economiques, sociale, religieux, il refusait meme qu'on lui dise ya7ya ben ali!.. pour ceux qui ont la memoire courte!! en cette periode de l'histoire il y a vait des hommes derriere tout ca qui ont adherer pour un vrai changement et pour le bien de la tunisie!! ensuite ben ali s'est devoilé peu a peu et devié de sa noble mission s'en est debarassé de ces Patriotes oui ils ont demissionné au debut des années 90 comme le cas de BCE et autres.. Ben ali s'est transformé de president ideal,loyal...en president mafieux!
    Alors c'est NORMAL QUE BCE ADHERE POUR LE BIEN DE LA TUNISIE! ET IL A QUITTE SI VITE? OU ON L A ECARTE CAR CE N ETAIT PAS LE VRAI PROJET DE BEN ALI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si c'est pour le bien de la Tunisie, pourquoi BCE raconte-t-il des mensonges ?

      Supprimer
    2. BCE a quitté le RCD en 2002 (après 15 ans sous ben ali) est ce à ce moment là seulement qu'il a découvert que ben ali est un président mafieux???

      Supprimer
  5. SEBSI 3arf ben ali pendant des décennies!!c'est son sub alterne mais ca n'empeche c'est le president de la tunisie et se doit etre considéré comme tel! BRABBI YA ADMIN SOIT VOUS NE COMPRENEZ PAS SOIT VOUS FAITES SEMBLANT DE NE PAS COMPRENDRE! DANS TOUT LES CAS C'EST ECOEURANT!! CECI DIT SEBSI A SES DEFAUT MAIS N ESSAYEZ PAS DE METTRE SON PATRIOTISME EN DOUTE!! ON NE SAIT MEME PAS QUI VOUS ETES!! NAHDHAOUI, TRABELSI,..

    RépondreSupprimer
  6. brabbi admin arrete de te moquer de la simplicité d'espris de tes lecteurs qui ne voient pas au dela de ces lignes ou vous meme ne comprenez pas! C EST TROP NAIF COMME ANALYSE OU BIEN MECHANTE! SURTOUT SI VOUS FAITES FIXATION SUR LE FAIT QUE SEBSI A FELICITE BEN ALI!!BAH C EST TOUT A FAIT NORMAL! BEN ALI N A ENCORE RIEN FAIT DE MOCHE POUR LA TUNISIE DE PLUS ON FELICITE LE PRESIDENT DE TUNISIE EST UN DEVOIR ENSUITE ON PEUT NE PAS ETRE D ACCORD AVEC LUI OU LE CONSIDERER POUR SA PERSONNE COMME UN INCOMPTENT!!! C EST DES TRUC ELEMENTAIRES QUE BEAUCOUP NE COMPRENNET PAS ET QUE VOUS COMPTER SUR CETTE IGNORANCE!!EN TANT QUE LECTEUR C EST NORMAL QU ON NE COMPREND PAS TOUT, ON N EST PAS TOUS DES POLITICIENS MAIS C EST MALHEUREUX QUE DES GENS COMME VOUS QUI DOIVENT EXPLIQUER AUX GENS NE FONT QUE LES NOYER DANS L' OBSCURANTISME DE L IGNORANCE! SOIT PARCE QUE VOUS L ETES SOIT QUE C EST FAIT EXPRÈS

    RépondreSupprimer
  7. tiii.. w fil le5er w 3alle5er.... ta5rawlou fiih toul w 3ardh w misse7a w mou7it w nosf mou7it.

    RépondreSupprimer
  8. Cher Yassine,
    Je te conseille de développer ton raisonnement en toute objectivité, meilleur façon pour que la haine acrimonieuse ne prenne pas le dessus. Ton analyse est trop simpliste et sera facilement acceptée par tout esprit apathique.
    Je conseille toute personne qui lit ce statut d'aller regarder l'interview intégralement, de faire une petite recherche et de développer son jugement par elle-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce n'était pas une analyse
      c'était un constat, un constat de flagrant mensonge, mensonge sur les tunisiens, sur l'histoire.
      y'avait aucune haine, y'avait pas de sentiments, c'est juste un constat de mensonges, preuves à l'appui

      Supprimer
  9. Merci Yassine de nous prouver encore une fois qu'il y'en a encore qui cogite un peux avant de dire n'importe quoi et de croire n'importe qui.

    RépondreSupprimer
  10. Bon travail Yassine!!! et à celles et ceux qui défendent BCE: allez vous faire voir, bandes de pleurnichards!!!!

    RépondreSupprimer
  11. I have been browsing online more than three hours today, yet I never found any interesting article like yours.
    It is pretty worth enough for me. In my view, if all webmasters and bloggers
    made good content as you did, the web will be a lot more useful than ever before.
    Feel free to visit my site ; paris tur f

    RépondreSupprimer
  12. b r a v o Yassine !!!!!
    bce ne peut pas mentir à sa conscience. Les plus à plaindre sont ceux sont à sa traîne, ces jeunes , habitués au paternalisme de Bourguiba et au confort de Benali......

    RépondreSupprimer
  13. C'est d'une mauvaise foie incroyable cet article .
    si vous voulez on peut trouver des tonnes de documents ou Ennahdha et autres islamistes ayant léché le cul de Ben ali puis se sont fait torturé après.
    Pour l'histoire de BCE, on la connais. Ce n'est pas un homme parfait certes mais il gère la situation.
    Pour les histoires de torture, ben c'est simple il faut l'arreter et le juger si c'est vrai, sinon ça ne sert a rien de donner des accusations hypothétiques.
    Et pour son départ prévu avant le 7 novmebre 1987, c'est vrai cette histoire . Mais il faut savoir que meme maintenant les RCDistes detestent BCE se basant sur le principe qu'il n'est sahli. Je connais des leches culs de 1er ordre de Ben ali qui ont refusé de joindre le parti de BCE sur la simple raison qu'ils ne supportent pas que la tete de ce parti soi '' mélangée''
    Peut-être que BCE est crée de toutes pièces, mais vous savez on peut créer une arme qui devient redoutable après...
    Et a propos du fameux 7 novembre 1987 encore une fois, tout le monde a applaudi Ben ali ce temps la.. et On a cru comme fer en cet homme ( même certains islamistes !) jusqu’à ce que le voile tombe définitivement durant les années 90 , date à laquelle BCE a quitté le navire...
    Ce n'est pas parce que BCE est sorti du système de Ben Ali sans se faire interner dans une prison que c'est un salaud.
    En ce qui concerne le contenu du livre, je vois qu'on s'est acharné pour trouver un mot qui parle de Ben ali et ce n'etait pas consistant.
    Franchement faire un livre de politique durant le reigne de ben ali sans faire le léchage de cul habituel ( une pensée a notre nouveau gouverneur de la BCT) c’était presque risqué...
    Parce que apparemment, vous avez oublié qu'en Tunisie ,durant les années Ben ali, que si on ne fait pas les louages du president dans quoi que ce soit on est rapidement perçu comme contre ce dernier. Je me rappelle très bien en 2008 lorsque Oussama mellouli a refusé de dire le traditionnel remerciement du président lorsqu'il a eu sa merdaille d'or et comment on s'est énerve contré lui . A la fin, c’était ben ali qui est venu lui-même l’accueillir a l’aéroport et depuis Mellouli n'a pas cessé de souffrir de cet ancien gouvernement.

    pour les histoires de mensonges de BCE, c'est peut-être le cas après tout ( on se rappelle tous de "ell 9annassa iche3a").
    Mais il ment sur quoi BCE enfait? ce n'est pas quelques chose de consistant qu'on présente içi et c'est d'une subjectivité incroyable. Mais bon après tout ce n'est qu'un blog.


    Pour finir, j'ai compris, et c'est clair, que vous êtes fondamentalement contre Bourguiba. le problème c'est que vous croyez ce que vous pensez être malgré Ben ali . Je vous dit alors que vous êtes le résultat de Ben ali malgré Bourguiba...

    RépondreSupprimer